Vous êtes ici :

Les Rugbymens béninois ne sont pas à blâmer 

Les béninois tentant d'empêcher un joueur burkinabè d'avancer
Les béninois tentant d'empêcher un joueur burkinabè d'avancer
Les béninois tentant d'empêcher un joueur burkinabè d'avancer
Les béninois tentant d'empêcher un joueur burkinabè d'avancer

L’équipe de rugby à 7 masculin du Bénin a fait face à une série de défaites déconcertantes lors des Jeux africains, enregistrant six défaites consécutives en autant de sorties sans marquer un seul essai. Les résultats sont indéniablement décevants, mais il est essentiel de prendre du recul et d’analyser la situation dans son ensemble.

Tout d’abord, il est important de souligner que cette équipe a été spécialement invitée par l’instance faîtière de Rugby en Afrique. C’était donc l’occasion de montrer ce dont elle est capable. Mais elle a connu une très grande désillusion. C’est rien de le dire.  De plus, l’équipe béninoise est relativement jeune et inexpérimentée dans le monde du rugby à un niveau aussi élevé. Contrairement à certaines équipes rivales qui bénéficient d’une longue tradition et d’une expérience considérable dans le rugby, le Bénin se trouve encore dans une phase de développement de ce sport.

Les Jeux Africains ont été une occasion précieuse pour cette équipe béninoise de se mesurer aux grandes nations du continent et de se confronter à des adversaires de calibre mondial. Même si les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes, cette expérience a permis à l’équipe de prendre conscience de ses lacunes et de ses faiblesses.

Plutôt que de condamner sévèrement l’équipe pour ses performances décevantes, il est plus constructif et même objectif de voir ces résultats comme une étape nécessaire dans le processus de développement du rugby au Bénin. Identifier les domaines à améliorer, apprendre des erreurs et travailler en vue d’une progression future sont des éléments cruciaux de tout parcours sportif.

Maintenant que l’équipe a eu la chance de se mesurer aux meilleurs du continent, elle peut retourner sur le terrain avec une meilleure compréhension de ce qui est nécessaire pour réussir. Avec du travail acharné, de la détermination et un engagement envers l’amélioration continue, il est tout à fait possible que l’équipe de rugby à 7 du Bénin revienne plus forte et plus compétitive dans les compétitions futures.

Plutôt que de blâmer, soutenons cette équipe dans son parcours de développement et encourageons-la à tirer les leçons de cette expérience pour construire un avenir plus prometteur pour le rugby au Bénin. C’est bien ce que dit le sélectionneur de l’équipe nationale du rugby Evrard Gbozekpa quand il affirme en ces termes : « Le Bénin n’ a pas le même niveau que ces équipes gagnantes. C’est le genre de tournoi qui vous permet d’apprendre. Ils ont joué avec assez de fair-play malgré les résultats. C’est la preuve qu’il y a de la maturité. Le résultat viendra avec l’enchaînement des compétitions face à des sélections de leur niveau. La discipline n’est pas encore professionnelle au Bénin, il faudrait y travailler… »

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…