Vous êtes ici :

Super Ligue Pro : c’est la dégringolade pour Loto-Popo

loto-popo vs coton fc
loto-popo vs coton fc
loto-popo vs coton fc
loto-popo vs coton fc

Coton FC a frappé un très grand coup en éjectant Loto-Popo du fauteuil lors des 12e et 13e journée de la Super Ligue Pro. Les Cotonculteurs comptent désormais cinq points de plus que les Lotoboys qui occupent désormais la 3e place derrière Ayema FC…  Loto-Popo peut-il encore croire au titre ? 

Le pourcentage de chances qu’a désormais Loto-Popo d’être sacré champion du Bénin en fin de saison est mince. Il fallait être sacrément audacieux, il y a encore quelques semaines, pour imaginer de telles probabilités à ce stade de la saison. Mais pas si vite, vous diront les acteurs principaux. Les Cotonculteurs les plus prudents et les Popolais les plus optimistes vous diront en effet que tout reste encore à faire à 11 journées de la fin du champion. Cependant, la double confrontation entre les deux formations était un tournant dans la course au titre et c’est Coton FC qui s’est largement mis en avant. 

Loto-Popo s’est loupé 

En résumé, le choc déterminant pour le titre de Super Ligue Pro a été remporté par Coton FC en aller et retour (2-1; 1-0). Des regrets pour les hommes de Mathias Deguenon mais un coup de maître pour ceux de Victor Zvunka. On saura dans quelques semaines s’il s’agissait bien du dernier tournant de la saison. Cependant, il est bien clair que Coton FC s’est ouvert un chemin vers le titre autant dans les résultats que dans les actions aussi bien à Grand-Popo qu’à Ouidah. Loto-Popo a longtemps conforté sa place de leader en restant invincible. Mais lorsque Ayema les a piégé 2-1, les Popolais ont dès cet instant donné un brin d’espoir aux Ouidéens qui l’ont parfaitement saisi. 

Dans le feu de l’action, Coton FC et Loto-Popo se sont rendus coup pour coup. Une bataille électrisante au milieu de terrain, une ligne offensive dynamique. Quelque part, le choc a tenu toutes ses promesses sur le plan tactique. Même si Loto-Popo s’est montré plus engageant, elle n’a jamais rajouté un suspense. La faute peut-être à l’arbitrage qui a fait polémique après la parfaite revanche de Coton à Grand Popo. A Ouidah, Loto a tenté le tout pour le tout pour se rattraper mais il est resté impuissant face à une défense solide et infranchissable. Loto-Popo descend de son piédestal en enchaînant trois défaites de suite et est désormais sur une série de 3 défaites, 3 nuls et 7 victoires. Il squatte la troisième place, à cinq points de son rival et à quatre longueurs d’Ayema.

Le titre ? C’est encore trop long

Si la bande à Victor Zvunka poursuit sa dynamique, elle remportera le championnat pour la deuxième fois consécutive. Mais les événements de la première partie de saison ont clairement montré qu’il ne faut jamais être sûr de tout. Beaucoup de choses peuvent se passer avant la 24e journée.  Il y a encore 11 matches, et Loto-Popo est accroché au podium. Pour un devoir de mémoire, les Lotoboys avaient aussi une longueur d’avance sur les Cotonculteurs avant de céder la place. Sauf qu’il n’y aura plus de confrontation directe, ce qui laisse place à une bataille à distance qui s’annonce plus épique.  Car ni Coton, ni Loto-Popo ne lâchera pas tant que moicela ne sera pas fait mathématiquement. Loto-Popo va devoir se relever, prendre du recul et se rendre compte qu’il doit concurrencer cette équipe. Par ailleurs, il faut considérer la menace Ayema qui s’impose comme un fauteur de trouble. Les impressions envoyées par cette formation,  tout comme sa dynamique actuelle, disent autre chose. 

Y croire passe donc, pour les deux équipes, par les arguments les plus terre à terre possibles. Des arguments comptables, ou du calendrier. Sauf que chacun d’eux réserve encore un duel contre Dynamo d’Abomey, Ayema ou ASVO. Un programme, à l’échelle nationale, légèrement plus dense l’un pour l’autre. Coton FC est devant, mais Loto-Popo a une bonne tête de patron.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…