Vous êtes ici :

Silué Yelato (entraîneur Requins FC) : « L’essentiel dans cette compétition, c’est de ne pas perdre »

équipe des Requins de l'Atlantique
équipe des Requins de l'Atlantique

Les Requins de l’Atlantique recevaient ce mercredi l’équipe de Damissa FC pour le compte de la deuxième journée de Super Ligue Pro. Au stade René Pleven d’Akpakpa, les locaux ont gagné sur un score étriqué de 1 but à zéro. Trois points qui font beaucoup de bien dans le rang des rouges et blancs.

L’équipe des Requins de l’Atlantique était sous pression avant cette deuxième journée de Super Ligue Pro. Après une défaite en déplacement chez la Jeunesse Sportive de Kétou, les hommes de Silué Yelato se devaient de marquer leurs premiers points de la saison. Une victoire, de quoi ne pas laisser de la place au doute dès le début du championnat. 

Les Awissi Wassa décollent

Dans un match globalement équilibré, les Requins de l’Atlantique ont su saisir leur seule réelle occasion. Nouroudine Assitchou a donné l’avantage aux locaux sur un penalty inscrit à la 36e minute. Damissa se crée deux grosses occasions en fin de seconde mi-temps avec Mama Souraka, entré en jeu, mais les Awissi Wassa arrivent à tenir le résultat. Silué Yelato, coach de Requins, se satisfait du résultat même si sur le plan de jeu, ce n’est pas encore à la hauteur de ses attentes. « Je retiens d’abord la victoire. Les 3 points, c’est l’essentiel. Au niveau du contenu, ça me laisse vraiment sur ma faim. Je ne pense pas qu’on ait fait un bon match. Mais l’essentiel dans cette compétition, c’est qu’il ne faut pas perdre. On n’a pas perdu, c’est le plus important à retenir. Je pense qu’on a beaucoup plus d’arguments à faire valoir. On est allé perdre à Kétou, il fallait nécessairement gagner pour se relancer. On a pris les trois points et c’est l’essentiel » a-t-il déclaré à la fin du match. Chaque point vaudra cher dans cette Super Ligue Pro qui s’annonce plus relevée qu’à l’accoutumée. Les Requins de l’Atlantique affrontent à la prochaine journée l’équipe de Dynamo d’Abomey. Le match est prévu pour ce dimanche 5 mars au Stade Général Mathieu Kérékou.

Ça se complique pour Damissa 

Du côté de Damissa FC, l’entraîneur Dieudonné Koudjodji n’a pas voulu faire de déclaration à la fin du match. Preuve de la situation compliquée d’entrée pour le club de N’dali. Le club est lanterne rouge du championnat avec 0 point et un goal average négatif de -3. Damissa avait perdu lors de la première journée face à Loto-Popo 2-0. Le retour du club en S.L.P., absent la saison dernière, est loin d’être idyllique. Le club avait pourtant réalisé un très bon exercice en Ligue Pro. Le club de N’dali a fini 2e de la zone A avec 31 points, à seulement une unité des Buffles du Borgou. Face à ce qui se fait de mieux dans les 3 autres zones, le niveau de difficulté est plus élevé. Il est tôt pour affirmer que la marche est trop haute. Damissa a l’occasion de se relancer lors du prochain match. Le club affronte les Dragons de l’Ouémé. Pour leur grand retour, les oranges et noirs ont fait deux matchs nuls en autant de matchs. Deux équipes en difficulté à la quête de leurs trois premiers points.

Au classement, Requins se place à la 7e place. Damissa est quant à lui à l’issue de la 2e journée, dernier. 

Votre bulletin d’informations…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…