Vous êtes ici :

Super Ligue Pro J3: Loto-Popo pour confirmer, Asvo pour surprendre à nouveau

Près d’une semaine après son lancement, les deux premières journées de la Super Ligue Pro se sont déjà disputées. Ce week-end, place à l’acte III sur les différentes pelouses béninoises. Plusieurs affiches intéressantes sont au programme dont deux qui sont à marquer d’une pierre blanche.

Deux tendances se dégagent après deux journées de Super Ligue Pro. D’un côté, les équipes qui tiennent pour l’instant leur rang, fidèles à leur réputation. De l’autre, les favoris qui ont encore du mal à entrer dans leur saison. La faute à certaines équipes, prenables sur le papier, mais teigneuses sur le terrain. Loto-Popo et Asvo incarnent bien ces types d’équipes.  

Loto-Popo, solide leader

Après deux journées, Loto-Popo s’impose comme l’équipe la plus convaincante. Une saison de SLP lancée sous les meilleurs auspices avec une victoire 2-0 face à l’équipe de Damissa FC. Une victoire qui permet au club de Grand-Popo de prendre d’entrée la tête du championnat. L’équipe confirme trois jours plus tard en battant l’équipe de la Jeunesse Sportive de Kétou, pourtant tombeuse des Requins de l’Atlantique lors de la première journée. Score sans appel 3 buts à zéro et un capital confiance qui s’accroît de plus en plus. Après deux sorties, il y a beaucoup de points sur lesquels l’équipe peut essayer de s’appuyer pour la suite. Loto-Popo n’a pas encore encaissé le moindre but, ce qui en fait la meilleure défense. L’attaque, également la meilleure après deux journées, n’est pas en reste avec 5 pions dans les filets adverses. Les attaquants se sont déjà mis en confiance en marquant, chose toujours importante. Peter Edema en est à deux buts en deux matchs tandis que Faissal Bashir a ouvert son compteur face à la JAK. Le plan se déroule jusqu’ici comme prévu. Depuis la phase de Ligue Pro, Loto-Popo n’est guidé que par un objectif : reprendre ce qui selon lui, lui appartient, le titre de champion du Bénin. Les Lotoboys ont été sacrés champions en 2020-2021 avant de perdre la couronne la saison suivante. La faute à un nouvel ogre venu de Ouidah, Coton FC. Un club, nouveau riche comme Loto-Popo au moment de la mutation du club Esae FC. Cette saison sonne comme un duel à distance entre les deux nouvelles places fortes du football. Pour cet acte III, les lotoboys affrontent As Cotonou. Les Cotonois notamment tenu en échec les Dragons de l’Ouémé lors de la première journée.

Asvo, un club imprévisible

Pendant ce temps à Parakou, Buffles reçoit Asvo. L’Association Sportive de la Vallée de l’Ouémé a créé la sensation en ouverture, battant le champion en titre, Coton FC. Une victoire à domicile sur un score étriqué (1-0) qui a surpris plus d’un. Une rencontre qui a laissé des traces du côté du club de Ouidah puisque leur entraîneur, Victor Zvunka, a été exclu. Suspendu pour la deuxième journée, le français a vu de loin ses poulains tenus en échec à domicile par As Takunnin. De quoi situer la portée de l’exploit de Asvo. L’équipe de la vallée de l’Ouémé était donc attendue pour confirmer lors de la journée suivante. Les Ouémènous étaient confrontés à Dadjè FC. Ce dernier avait été surpris lors de la premièrd’e avec une défaite relativement surprenante. En déplacement sur le terrain de l’As Takunnin, ils ont subi la loi des locaux en perdant 3-1. C’est donc une équipe tenue de réagir qui accueillait Asvo. Pas de vainqueur à l’issue du match qui s’est soldé sur un score de parité, 1 but partout. Logé à la septième place après deux journées, Asvo est toujours au contact des clubs du haut de tableau. 

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…