Vous êtes ici :

SLP phase aller: Drapeau blanc pour les supporters 

Si l’arbitrage de la phase aller de la Super Ligue Pro a fait grand bruit, le comportement des supporters semble exemplaire. Le 12e homme n’a probablement pas fait tâche au round 1 de cette Super Ligue Pro. Firmin KASSAGA et Arnaud ACAKPO, tous deux, hommes des médias ont apporté leurs expertises sur le sujet.

Les supporters dans le monde du football sont avant tout ceux qui viennent booster leurs équipes lors de leurs sorties. 12e homme comme aime les appeler, leurs agissements sont le plus souvent suivis à la lettre. Plus l’ambiance est bonne, mieux c’est. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les supporters du championnat béninois n’ont visiblement pas déçu. Sur cette phase aller de la Super Ligue Pro ,   tout paraissait plutôt bien du côté des supporters. 

Une prise de conscience collective 

Mention spéciale pour les supporters sur cette phase aller de la Super Ligue Pro. Ces fans inconditionnels qui viennent supporter leurs équipes quelque soit l’enjeu ont été bons élèves.  Pas de gros débordements, pas de bagarres. Une attitude non surprenante de la part des suiveurs les mieux aguerris du championnat. “Non.. Pourquoi ? Avez-vous suivi le début de la SLP avec les sanctions infligées à certains clubs? Qui est fou? Chat échaudé craint l’eau froide dit-on. Je pense que beaucoup ont compris un peu que la violence et la brutalité ne règlent pas tout sur un terrain de foot même si on est lésé il faut passer par les voies légales de recours.” a déclaré Arnaud ACAKPO, journaliste sportif béninois à Capp Fm sur le comportement exemplaire des supporters. Il n’est donc aucunement surpris. Firmin Cocou KASSAGA, journaliste, consultant et chroniqueur sportif à Atlantic Fm partage également le même avis. ” Par rapport à la sagesse des supporters des clubs présents en SLP, je ne suis pas particulièrement surpris. Après la Ligue pro, nous avons vu beaucoup d’actions pour sensibiliser les uns et les autres,la fédération a, pour une première fois,  réuni les responsables des groupes de supporters pour qu’on ait plus le spectacle alarmant que nous avons souvent eu sur nos stade. Au vu des efforts fournis par les responsables à divers niveaux et aussi des précédentes sanctions, il fallait s’attendre à cet assagissement des fans.” a-t-il affirmé. 

La Ligue Pro comme électrochoc 

La Ligue Pro a clairement joué un grand rôle dans le comportement des supporters sur cette phase aller de la SLP. Fini la rébellion des supporters lors de la dernière journée de Ligue Pro 2022-2023. Zéro écart de conduite. Firmin Cocou KASSAGA ne dira pas le contraire.” Oui comme je le disais plus haut, les sensibilisations avant le démarrage de la SLP ont eu  une influence et il faut pérenniser cela au début de chaque saison et il faut aussi que les clubs initient des séances d’informations sur les lois de jeux à l’endroit des supporters car certains faits de violences vont du fait que les lois de jeux sont très mals connus.”nous a t-il confié. Cette opinion reste tout de même mitigée chez Arnaud ACAKPO. Le journaliste sportif de Capp fm n’a pas encore totalement digéré les délires dont faisaient montre ces 12e hommes.” Non et Oui. Non; dans la mesure où, il y a toujours eu des sensibilisations mais les actes de violences n’ont pas cessé. La belle preuve, les débordements observés en fin de Ligue pro 2022-2023. Peut-être que les sanctions écopées par certains clubs (Asvo, Dragons, Damissa, Buffles..) qui ont dû jouer à huis clos ou hors de leurs bases ont donné cette impression.”

Une tendance à confirmer

C’est la dernière ligne droite. La phase retour  de la Super Ligue Pro a repris ce weekend sur les pelouses béninoises. Par conséquent, l’attitude des supporters, restés sages lors de la phase aller, sera surveillée religieusement. Surtout quand on sait que l’ arbitrage a beaucoup péché. De plus, il y a l’urgence dans les résultats pour certains clubs. Firmin Cocou KASSAGA, veut  voir les supporters tenir bon pour la beauté du football. ” Ils ont beaucoup plus d’intérêt à rester sages. Ce n’est pas facile, nous les comprenons mais la violence n’a jamais rien résolu. Des faits de jeux qui fâchent, il y en a eu lors de la première manche de la SLP mais les fans ont gardé leur calme, pour la beauté du football et il faut continuer sur cette dynamique.” a-t-il confié. Arnaud ACAKPO lui,  n’est pas allé par quatre chemins. 

” Ils ont intérêt à rester sages. L’arbitre n’est pas responsable à 100 % de leur situation. Si vous vendangez 5 ou 10 occasions dans un match et qu’après l’adversaire vous gagne, ne remettez pas tous vos problèmes (inefficacité dans les deux surfaces, mauvaise organisation interne et non paiement des salaires, etc) sur le dos des arbitres. Pis, leurs clubs seront sanctionnés et ceux (supporters- hooligans ) qui seront épinglés feront la prison. Cela servira à quoi de se retrouver en prison pour si peu? Ils doivent réfléchir par deux fois avant de menacer ou semer le désordre. Même ailleurs où il y a la VAR et des arbitres bien rémunérés, des erreurs se notent chaque week-end.” a-t-il d’abord mentionné. L’homme des médias ne s’est pas arrêté en si bon chemin.

” Maintenant ne crions pas trop .waohhh… Des violents et zélés il y en a partout et il y en aura certainement. Mais ils auront en face les autorités chargées de faire régner l’ordre et la discipline” a t-il poursuivi.  À nos supporters de maintenir le cap pour un championnat dans la transparence. Le beau spectacle sur nos pelouses dépend également de la bonne ambiance dans les tribunes. 

Votre bulletin d’informations…

Votre bulletin d’informations…