Vous êtes ici :

Coton FC : une crise de résultat prévisible 

Coton FC face à AS Takunnin lors de la sixième journée de la Super Ligue Pro
Coton FC face à AS Takunnin lors de la sixième journée de la Super Ligue Pro
Coton FC face à AS Takunnin lors de la sixième journée de la Super Ligue Pro
Coton FC face à AS Takunnin lors de la sixième journée de la Super Ligue Pro

Coton FC a enregistré hier face à AS Takunnin sa deuxième défaite de la saison à l’occasion de la 6e journée. Ce qui confirme les difficultés du club qui ne compte qu’une victoire et trois matchs nuls. Une situation inhabituelle pour les doubles champions en titre mais pas si surprenante si on reprend la chronologie des évènements depuis la saison dernière.

Victor Zvunka et ses poulains filent un mauvais coton en ce début de saison. On pouvait penser que la victoire face à Damissa la semaine dernière avait lancé définitivement la saison des doubles champions en titre. Mais Coton FC ne semble pas encore vraiment guéri, pointant à la 12e place. Un diagnostic s’impose donc.

Des champions moins dominants

Une chose que dégageait cette équipe de Coton sur les deux dernières saisons durant lesquelles elle a été championne, c’est sa supériorité avant même les matchs. Il est évident que le club de Ouidah a avec Loto-Popo, les deux meilleurs effectifs du championnat. À chaque intersaison, ils se disputent les meilleurs joueurs du pays qui ne sont encore dans leurs rangs. En plus de ça, ils sont capables d’aller chercher des joueurs à l’étranger. Ces facteurs additionnés à d’autres faisaient que l’écart entre Coton FC et le reste du championnat était assez grand. Ça se voyait comment ils étaient craints par les autres équipes. Et sur le terrain, les résultats pouvaient le confirmer. La saison dernière, Coton a survolé la phase de Ligue Pro dans sa zone en finissant invaincu, meilleure attaque et meilleure défense. 

Si globalement les champions en titre sont restés égaux à eux-mêmes en remportant le championnat à l’issue de la Super Ligue Pro, il s’est passé quelque chose. Quelques résultats, de petites défaites ou matchs nuls ont contribué à changer le regard des autres équipes. Même certaines victoires se faisaient à l’arrachée. Coton au vu de ses individualités pouvait toujours faire la différence. Mais collectivement, cette domination, cette impression d’être injouable s’est estompée. C’est maintenant possible de battre Coton FC. Et la phase de Ligue Pro cette saison a montré que les clubs, même dans leur zone, ont moins peur d’eux. Il faut aussi souligner qu’il semble y avoir un nivellement par le haut des autres équipes. Ce qui fait que l’écart se réduit. 

Pas de patron en attaque

Si Coton FC n’est plus aussi injouable qu’avant, c’est parce que intrinsèquement, l’équipe est moins forte. Et le manque se fait surtout ressentir devant. Défensivement, le bilan n’est pas mauvais avec 4 buts encaissés après 6 sorties. Mais c’est offensivement que le bas blesse. Les hommes de Victor Zvunka n’ont scoré qu’à trois reprises. Un rendement indigne d’un club de ce rang. Ce qui fait que dès qu’ils encaissent un but, soit ils perdent, soit ils n’obtiennent que le point du nul. Ces difficultés offensives sont dues au fait qu’il n’y a pas encore de buteur qui s’affirme depuis le début de la saison. 

Ce qui amène à mener une réflexion sur la gestion de l’après Razack Bénin. L’attaquant Burkinabè avait fini meilleur buteur de la saison, Ligue Pro et Super Ligue Pro confondues. Son départ allait donc forcément créer un vide. Un vide qui n’a visiblement pas été comblé et que le club a même traîné durant toute la phase de Ligue Pro. Et ce manque de leader offensif s’est montré dès la première journée de Super Ligue Pro. Il se traduit par le fait que Victor Zvunka ait titularisé en pointe Chérif Deen Mama qui est à la base un joueur créatif, plutôt sur l’aile, et qui surtout pas le gabarit pour peser sur une défense. 

Au-delà de tout ça, on arrive peut-être à la fin d’une ère. Reste à savoir si le message de Victor Zvunka passe toujours comme avant. Il se chuchote déjà qu’il est sur un siège éjectable.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…