Vous êtes ici :

Super Ligue Pro : Dynamo d’Abomey se plante depuis le retour de la trêve

super ligue pro dynamo d'abomey
super ligue pro dynamo d'abomey
super ligue pro dynamo d'abomey
super ligue pro dynamo d'abomey

Alors qu’il avait réalisé une première partie de saison quasi parfaite, le club de la cité royale tombe de son piédestal. En s’inclinant 1-0 ce mercredi contre AS Cotonou sur ses installations, Dynamo d’Abomey a confirmé ce qui s’observe depuis longtemps : la baisse de forme. Et cela joue sur sa course dans les places fortes du classement. 

Dynamo d’Abomey était attendu pour bousculer la hiérarchie en haut du classement. Des prévisions encore plus crédibles après une première partie de saison convaincante. Mais après 5 journées, le club d’Abomey n’est que l’ombre de lui-même et poireaute à la quatrième place. Les impressions que donnent les Houegbadjavis ces derniers jours laissent à désirer. 

Dynamo d’Abomey laisse filer des points

C’est la cinquième journée qui s’est jouée ce mercredi depuis le démarrage de la phase aller et jusque-là Dynamo d’Abomey n’a qu’une seule éclaircie. Lorsque les Adjaka Lolo ont dominé les débats au Stade Omnisports d’Abomey, ils ont mis fin à une série d’invincibilité à domicile des hommes d’Ibrahim Da-Silva qui était jusque-là sur un bilan de :

• 8 matchs 

• 4 victoires 

• 4 nuls

• 0 défaite

Maintenant, ce n’est plus d’actualité. La preuve que Dynamo d’Abomey a perdu quelque chose de spécial. Depuis la reprise, c’est 10% de victoire, soit 6 points engrangés sur 15 possibles. En 5 sorties, il compte :

• 1 victoire (extérieur)

• 3 nuls

• 1 défaite (domicile)

Une performance qui est en deçà de ce qu’il a réalisé pour tordre le coup à ses rivaux dans les places fortes du classement. Pire, il n’est plus capable de profiter des faux pas d’Ayema FC pour grimper à la troisième place. Il est resté scotché à la quatrième place avec 26 points à quatre unités de moins que le club de Pobè. Dynamo d’Abomey n’est plus le même. Il n’affiche plus cette ferveur, ni cette passion ou cette mentalité de gagnant. Une baisse de forme qui ne dévoile que les faiblesses de l’équipe.

Des défaillances dans le front de l’attaque

Les prestations de Dynamo d’Abomey FC durant cette moitié de saison sont très en dessous de celles attendues. L’équipe traîne beaucoup de lacunes. Le rendement des joueurs n’est plus assez attrayant qu’autrefois et la perte de forme a endommagé l’équipe d’Ibrahim Da-Silva. Cela a contribué à un manque de fluidité, de contrôle et de cohésion. À défaut de perdre, l’équipe se livre au partage des points. La production offensive est très pauvre depuis la reprise. Après 5 sorties, le club n’a pu inscrire que 4 buts.  Avec une moyenne d’un but toutes les 112 minutes, impossible de viser le haut du classement. Cette méforme a affecté Rodolfo Aloko, meilleur buteur du club cette saison qui n’est plus autant décisif comme il l’a été jadis. Et si devant ce n’est pas l’assurance, derrière, c’est un peu mieux.

L’équipe encaisse moins de but. C’est la seule façon de compenser les lacunes dans la ligne offensive. Avant le match face à AS Cotonou, Dynamo d’Abomey avait encaissé 2 buts sur ses quatre derniers matchs, soit deux cleans sheets. L’autre problème de cette équipe est de ne pas prendre les points face à des équipes prenables, des équipes qui sont dans la même situation qu’elle. Jusque là, il n’a pas encore croisé les prétendants au titre. En dehors du nul face à ASVO, AS Cotonou qui traine dans le ventre mou du classement, est arrivé à les battre. Une situation d’autant plus incompréhensible lorsqu’on remonte à quelques mois en arrière et les résultats de la première partie de la saison (5 victoires, 5 nuls, 2 perdus en 12 matchs). Le club doit se ressaisir et ça passe déjà par une victoire face à Damissa lors de la prochaine journée. 

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…