Vous êtes ici :

Bani Gansè : l’énigme de Super Ligue Pro

bani ganse
bani ganse
bani ganse
bani ganse

À l’occasion de la 8e journée de la Super Ligue Pro, Bani Gansè se déplace sur la pelouse d’Aspac. Le club de Banikoara est en cette première partie de saison, une des équipes difficiles à catégoriser. Capable de décrocher de très bons résultats, elle fait également montre d’une certaine inconstance. 

Les novices en Super Ligue Pro cette saison font globalement bonne impression. Dans ce lot, Bani Gansè fait des résultats loin d’être catastrophique. Mais sa capacité à alterner le bon et le moins bon fait qu’on ne sait pas sur quel pied danser avec le club.

Les montagnes russes après 7 journées

Après seulement 7 matchs en Super Ligue Pro, on peut dire que Bani Gansè est passé par toutes les situations. Une série de bons résultats, un début de crise, l’équipe a été dans diverses postures. Raison pour laquelle depuis le début de la saison, le club fait l’ascenseur entre le haut et le bas du tableau. Bani Gansè occupe la 8e place au classement avec 10 points. Le club de Banikoara est, par contre, à seulement 1 point d’Asvo, 3e. Pour leur entrée en matière en SLP, ils avaient créé la sensation en battant les Buffles du Borgou. Ces derniers ne s’en sont toujours pas remis. Mais après cet exploit, Bani Gansè enchaîne une série de mauvais résultats. Trois matchs de suite sans victoire pour se rendre compte de l’exigence en Super Ligue Pro. Deux défaites face à Ayema FC (4-1) et Coton FC (2-1) puis un match nul (0-0) face à US Cavaliers. Ce match nul permet au club de Banikoara de stopper l’hémorragie avant de relancer une nouvelle série. Le club se permet le luxe de battre en l’espace de 4 jours deux clubs historiques. Les Dragons de l’Ouémé et les Requins de l’Atlantique passent à la trappe. Victoire de Bani Gansè sur le même score à chaque fois (1-0). Le club reste tout de même sur une défaite 1-0, concédée face à As Takunnin lors de la 7e journée. Preuve une nouvelle fois de l’inconstance de l’équipe, difficile à cerner.

Capable du meilleur comme du pire

Avec Bani Gansè, il faut s’attendre à tout. L’équipe est autant capable de surprendre agréablement là où on ne s’y attend pas. Elle est tout aussi capable de décevoir, de perdre des matchs à sa portée. Bani Gansè a réussi à battre les Buffles du Borgou, vice-champions en titre et leader de la zone A en Ligue Pro. Ce qui témoigne de la capacité de la formation à élever son niveau de jeu dans ce genre de rencontre. Le club l’a prouvé en Ligue Pro en battant Dynamo d’Abomey et Loto-Popo. Les Dragons et les Requins sont certes en difficulté, mais ont tout de même plus d’expérience dans l’élite. Mais le club de Banikoara a pu arriver à bout des deux. Pourtant, dans des oppositions plus équilibrées, l’équipe a du mal. As Takunnin et Ayema étaient des équipes prenables dans l’ensemble. Si l’on peut mettre la défaite face à Ayema sur le coup de l’euphorie et de l’inexpérience, le score reste assez lourd. La défaite face à As Takunnin est d’autant plus frustrante vu que l’équipe comptait enclencher une série de victoires. L’équipe a du mal à marquer beaucoup de buts. Derrière, si hormis le naufrage face Ayema, le ratio est acceptable, il est important de faire plus de clean sheets. Des axes de progression à prendre en compte pour remonter au classement.

Votre bulletin d’informations…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…