Vous êtes ici :

Super Ligue Pro : ASVO, l’équipe à craindre

En Super Ligue Pro, le promu Bani Gansè a encore fait sensation. Le club de Banikoara a en effet battu les Dragons de l’Ouémé (1-0), . Buffles FC quant à lui, est définitivement à la ramasse après son nul contre AS Cotonou. Pendant ce temps, un club se montre de plus en plus imprévisible et fait son bonhomme de chemin. Il s’agit de l’Association Sportive de la Vallée Omnisports qui est restée invincible malgré son mano à mano avec le leader Loto-Popo. 

Auteur d’un début de saison impressonnant, ASVO est plutôt en confiance pendant ces play-offs de la Super Ligue Pro. A l’issue des cinq premières journées, ils sont sur une série de match sans défaite. Le club de la Vallée de l’Ouémé est la quatrième formation qui réalise cet exploit après Loto-Popo, US Cavaliers et Dynamo d’Abomey.

Une équipe imprenable à domicile

Maîtriser ses adversaires sur ses installations, ASVO en a le secret. Auréolés d’une belle performance en Ligue Pro, les Vallée-boys s’affirment semaine après semaine comme de véritables durs à cuire. En effet, ils s’étaient positionnés à la deuxième place derrière Ayema FC avec 27 points devant Dragons FC. En déplacement, Loto-Popo croyait poursuivre sa série de victoires mais le club de la Vallée de l’Ouémé y a mis un terme. 

Favoris, les Lotoboys se sont fait surprendre par les Ouémènous en première période sur une réalisation de Michael Assogba. Au retour des vestiaires, les poulains de Mathias Deguenon ont retrouvé leurs repères en attaque en mettant Faïsal Bashir dans une zone favorable. Ce dernier s’est illustré en offrant l’égalisation avant que l’international U20 Imourane Hassane, ne donne l’avantage aux Popolais. Alors qu’il profitait bien de la situation, ASVO obtiendra un penalty qui a remis les deux formations à égalité. Au terme de ce résultat, ASVO semble être désormais une bête noire pour les Lotoboys. En 5 rencontres, Mathias Deguenon et ses poulains n’ont jamais réussi à venir à bout des hommes de la Vallée. L’avantage est étonnamment en faveur des Verts et Blancs de l’Ouémé. La saison dernière, ASVO s’est imposée sur les installations du club balnéaire (2-1) avant de les contraindre au nul (0-0) à Adjohoun. Ensuite, lors des deux matchs amicaux disputés précédemment, Ouémènous et Popolais se sont neutralisés. 

ASVO fait preuve d’une résistance impressionnante. Elle ne se contente pas uniquement d’éviter la défaite à défaut de gagner. Mais elle s’impose comme une équipe tenace, difficile à atteindre. Celle qui pose assez de problèmes aux géants du championnat. 

ASVO: bête noire des Cadors de la Super Ligue pro

5 sorties, 7 points engrangés au total et à chaque fois, il y a un point de satisfaction. Même si jusque-là, les hommes de Lafiou Yessoufou ont perdu 8 points au classement de la Super Ligue Pro, ils sont les seuls à avoir résisté à Loto-Popo. Surtout, ils sont les premiers à avoir battu l’arrière-garde popolaise qui n’avait encaissé le moindre but avant de se rendre à Adjohoun. Les performances du club depuis le début du championnat ne semblent pas passer inaperçues. Le point positif est que ASVO a affronté les meilleures équipes du championnat sans baisser sa garde. Les Vallée-boys se sont déjà mesurés à Coton FC, Buffles FC, Requins FC et Loto-Popo. Mais aucune de ces équipes n’a réussi à prendre le dessus sur eux. 

Pour son premier match, ASVO, contre toute attente, a battu le champion en titre 1-0. Une bonne opération qui continue d’avoir son effet sur la progression des cotonculteurs. Requins FC et Buffles FC ne sont jamais parvenus à briser la muraille défensive des Ouémènous. Contre ses deux équipes, ASVO a été contrainte au nul avec un score vierge à chaque fois. Cette dernière a calé Loto-Popo (2-2) dimanche, en livrant un match solide. Pour rappel, Prudence Kolawolé et ses coéquipiers se sont heurtés à une équipe de Dadjè lors de la deuxième journée (1-1). Dans l’ordre normal des choses, ASVO, c’est :

  • 1 victoire 
  • 4 nuls
  • 0 défaite
  • 3 buts concédés
  • 4 buts marqués

Les zones d’ombre 

Quand une équipe est en course pour le titre de champion, remporter ses matchs est une marche pour engranger plus de points. Sur ce point, ASVO est très loin du compte. Hormis sa victoire d’entrée contre le tenant du titre, Coton FC, les Vallée-boys sont incapables de tenir un résultat. Malgré leur invincibilité, ils squattent la septième place du classement. La faute à 4 matchs nuls cumulés successivement depuis la deuxième journée. En même temps, ASVO a un sérieux problème en attaque. Plus elle se crée d’occasions, plus elle pêche dans le dernier geste. Seulement 4 buts inscrits en 5 journées, soit 0,8 but par match. La ligne offensive n’est pas encore reluisante mais l’équipe rassure tout au moins en défense. Les Ouémènous ont réalisé 3 clean sheets en 5 matchs en encaissant au total 3 buts dans les deux autres matchs. Seulement 1 but encaissé en 4 journées avant la réception de Loto-Popo. 

Classement à l’issue du chapitre 5 de la Super Ligue Pro

Clubs  JGPNBMBEDBPts
1Loto-Popo5401102+813
2Coton FC531164+210
3US Cavaliers510441+37
4Dynamo d’Abomey510453+27
5Ayema FC522187+17
6ASVO520343+17
7JA Kétou52215507
8Bani Gansè522146 -27
9ASPAC 51135506
10Requins FC51135506
11AS Takunnin512267-15
12AS Cotonou512224-25
13Dragons FC501445-14
14Damissa FC513135-24
15Dadjè FC513139-64
16Buffles FC502314-33
J = Journée G = Gagné P = Perdu N = Nul BM = Buts marqués BE = Buts encaissés DB = Différences de buts Pts = Points

Votre bulletin d’informations…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…