Vous êtes ici :

Super Ligue Pro : ASPAC, le récit d’une saison inconstante 

aspac
aspac
aspac
aspac

Le retour d’ASPAC au premier plan du foot béninois est une  déception. Quelques jours après leur prestation encourageante contre ASVO, les Portuaires  ont replongé dans leur travers en montrant à nouveau un visage inquiétant à Grand Popo avant de rebondir à Nikki ce mercredi. Une irrégularité qu’il leur faudra corriger d’urgence en cette fin de saison pour éviter une fin de saison catastrophique. 

ASPAC n’a jamais réussi à enchaîner trois succès de suite cette saison. Son habitude à encaisser au moins un but en déplacement et sa difficulté à battre une équipe mal classée expliquent cette inconstance. 

L’incompréhension

La saison avait commencé à reculons, elle risque de se terminer avec des désillusions. Convaincant face à ASVO, le club portuaire s’est comme liquéfié, le weekend dernier à Grand Popo contre Loto-Popo avec une défaite 3-0. ASPAC a perdu le rapport de force, chose incompréhensible pour le club qui a réussi à enchaîner deux victoires de suite en cette deuxième partie de la saison. C’est le seul moment où les Portuaires sont restés dynamiques tout au long de la saison. Heureusement, l’ancienne équipe de Malick Touré a renoué avec la victoire lors de la 20e journée face à Cavaliers FC (1-0).

Des certitudes, ils n’en ont que trop peu. Trop peu pour dominer avec assurance et autorité une équipe de bas de tableau ou une équipe dans la même lignée qu’elle-même. Trop peu, aussi, pour  se positionner solidement à la hiérarchie du top 10. En 20 matchs, ASPAC est sur un bilan de 6 victoires, 7 nuls et 7 défaites. Fondamentalement, elle  fait mieux qu’avant puisqu’elle a déjà plus de victoires que pendant la première moitié de la saison. Les Portuaires ne sont ni meilleurs ni vraiment moins bons, mais les résultats ont disparu.

Des résultats chaotiques

La contre performance aura forcément laissé des traces dans les résultats du club. Après 7 journées de championnat, ASPAC pointait à la 12e position. Elle était encore à la recherche de sa deuxième victoire, cumulant 6 matchs sans succès dont 3 nuls et 3 défaites. Et le limogeage de Malick Touré et de son staff en mars n’aura pas changé grand-chose. Après son départ, ASPAC a ouvert une parenthèse qui avait tout de même pointé le bout de son nez avec 1 victoire et 3 nuls en 5 rencontres, avant que la pause ne vienne freiner cette dynamique mi figue, mi raisin. Au retour de la trêve, ASPAC  sera de nouveau frustrée dans ses espérances. 

Les Portuaires n’auront pas résisté longtemps à la pression de leurs concurrents directs en championnat. Ils ont remporté trois matchs concédant par ailleurs un match nul et trois défaites en sept journées. Si à sa décharge, le nouveau technicien a eu du fil à retordre jusqu’ici pour faire décoller son équipe, une belle série de victoires en cette fin de saison sauverait sa saison. Actuellement, le club portuaire occupe la huitième place avec 25 points à deux longueurs de la cinquième place. 

Votre bulletin d’informations…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…