Vous êtes ici :

Ariel Komi (Dadjè FC) : l’invité surprise à la table des buteurs

ariel komi
ariel komi
ariel komi
ariel komi

Dadjè FC est une des équipes préférées des observateurs de la SLP cette saison. Bien que inconstante au niveau des résultats, l’équipe produit un jeu attrayant. Le collectif est bien sûr l’atout principal du club entraîné par Vincent Rautureau. Mais si l’on doit faire ressortir une individualité, on peut parler d’Ariel Komi. Le dossard 17 de Dadjè FC fait partie des meilleurs artificiers du championnat.

À la première place du classement des buteurs, nous avons Razack Bénin de Coton FC. Après 19 journées de championnat, l’ailier qui peut aussi jouer avant-centre, venu du Burkina Faso compte 7 buts au compteur. Cependant, pas de quoi se reposer sur ses lauriers car derrière, l’écart est très resserré avec les concurrents.

Installé sur le podium

Ses principaux rivaux sont pour l’instant au nombre de deux. D’un côté, le jeune Rodolpho Aloko de Dynamo d’Abomey, auteur de 6 buts. De l’autre, nous avons bien entendu Ariel Komi avec le même nombre de pions plantés en Super Ligue Pro. Le joueur de Dadjè FC a fait son entrée sur le podium ce week-end à l’issue de la 19e journée de championnat. Malgré la défaite de son équipe face à l’AS Cotonou 2-1, il a su tirer son épingle du jeu. Il récidive une semaine après avoir marqué face aux Buffles du Borgou. Remplaçant au coup d’envoi, il est entré en jeu en deuxième période puis a permis sur penalty à son équipe de faire le break 2-0. Dadjè FC remportera le match sur le score de 2-1. 

Un petit exploit cette saison 

Ariel Komi est en forme ces dernières semaines. Il fait partie des hommes forts de la remontée de Dadjè FC au classement. Le club a connu des débuts très compliqués, mal en point après 7 journées, ne comptant qu’une seule victoire. Avec d’autres individualités tels que Abayômi Ayinla, James Adéoyin Ghislain Ahoudo ou encore Loth Wanvoun, Ariel Komi a réussi à faire revenir son équipe dans la première partie de tableau. Komi, c’est aussi un joueur qui sait se mettre en valeur dans les rencontres très suivies. C’est ainsi qu’il peut se targuer d’un exploit qu’aucun autre attaquant n’a réussi cette saison en SLP. Il est le seul qui a réussi à marquer face à Coton FC, champion en titre et leader du championnat, que ce soit à l’aller comme au retour. Une prouesse remarquable lorsqu’on connaît la solidité défensive de Coton avec la présence de Nabil Yarou en défense et l’impact physique des milieux Bawa Salim et Kader Koné au milieu. 

Plusieurs goleadors dans le rétro 

Nous sommes à 5 journées de la fin du championnat. Pas grand monde n’aurait prédit qu’on verrait un tel trio aux commandes du classement des buteurs du championnat. Si Razack Bénin et Rodolpho Aloko sont déjà des noms clairement identifiés au niveau local, ce n’est pas forcément le cas d’Ariel Komi. Mais ce dernier a réussi à se faire une place devant plusieurs références du domaine ces dernières années. Au début de la saison, d’autres attaquants étaient attendus au tournant. D’abord Henry Uche, meilleur buteur de l’édition précédente avec Espoir de Savalou, qui devait confirmer avec Coton FC. Ensuite, la grosse armada offensive de Loto-Popo avec Faissal Bashir, Peter Edema et Roland Beakou. On parle là des meilleurs buteurs du championnat sur les deux, trois dernières saisons. Ariel Komi a donc déjoué les pronostics, s’imposant même devant Loth Wanvoun à Dadjè FC. Un attaquant qui s’était pourtant fait une certaine renommée du côté de l’AS Cotonou. La saison est encore loin d’être terminée. 

Votre bulletin d’informations…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…