Vous êtes ici :

L’impact silencieux de Samson Akinyoola à Zamalek

Samson-Akinyoola célébrant un but avec Zamalek
Samson-Akinyoola célébrant un but avec Zamalek
Samson-Akinyoola célébrant un but avec Zamalek
Samson-Akinyoola célébrant un but avec Zamalek

Malgré le faible temps de jeu qui lui est offert, Samson Akinyoola a été un élément clé pour Zamalek cette saison. Combatif, altruiste et motivé, l’attaquant béninois se montre souvent décisif lorsqu’il en a l’occasion. Titularisé très peu cette saison, il a néanmoins contribué de manière significative au succès de son équipe, qui a remporté la Coupe de la Confédération ce week-end devenant ainsi le deuxième béninois à être couronné dans cette compétition. 

Samson Akinyoola traverse une deuxième saison particulièrement frustrante avec Zamalek. Depuis son arrivée, l’ancien attaquant de Caracas se contente d’un second rôle dans la capitale quand il n’est pas simplement spectateur. Malgré son potentiel, ses efforts et son efficacité, José Gomez fait assez peu appel à lui. Cette saison, le Guépard n’a disputé que 504 minutes, réparties en 12 apparitions cette saison dont 8 en tant que remplaçant. Mais ces quelques minutes ont été précieuses pour les Chevaliers Blancs. 

Bien que Samson Akinyoola n’ait pas été souvent aligné dans le onze de départ, son rôle en tant que remplaçant de luxe a été crucial. En entrant en jeu lors des moments décisifs, il a su apporter de l’énergie, de la fraîcheur et un impact immédiat. Ses performances ont souvent changé la dynamique des matchs, offrant des solutions offensives précieuses. Ces réalisations, bien que peu nombreuses, ont souvent été déterminantes dans des matchs serrés, permettant à Zamalek de maintenir ou de reprendre l’avantage. A plus forte raison, sa performance réalisée le 02 Mai dernier face National Bank. Commençant le match sur le banc, l’attaquant béninois est entré en jeu dès la 26ème minute, remplaçant Mostafa Shalaby. Son entrée a été fracassante car il a rapidement obtenu un penalty crucial dans les dernières minutes de la première mi-temps. Malgré ses deux buts inscrits toutes compétitions confondues, Akinyoola a souvent apporté une pression offensive en fin de match. Son intensité et son travail défensif ont permis de perturber les défenses adverses et de créer des opportunités pour ses coéquipiers.

Lors de certains matchs de la Coupe de la Confédération, Akinyoola est entré en jeu en deuxième mi-temps et a réussi à transformer l’allure de la rencontre. Par exemple, dans un match crucial en phase de groupes, son entrée en jeu a dynamisé l’attaque de Zamalek, menant à un but décisif pour la victoire. Bien qu’il n’ait pas marqué directement, sa présence a créé des espaces et des occasions franches. Son impact en tant que joker  ne peut être sous-estimé. En maximisant ses opportunités limitées sur le terrain et en apportant une énergie positive au sein de l’équipe, Akinyoola a démontré qu’un joueur de second choix peut faire une différence significative dans le succès global d’une équipe.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…