Vous êtes ici :

Steve Mounié : Projection sur sa prochaine saison avec Brest 

mercato steve mounié
Steve Mounié
mercato steve mounié
Steve Mounié

La nouvelle saison de Ligue 1 démarre le 11 août prochain. Le Stade Brestois de Steve Mounié qui s’est maintenu une nouvelle fois la saison dernière, sera au rendez-vous. Contrairement à son compatriote Tosin Aiyegun (Lorient) qui le rejoint dans l’élite du football français, l’avant-centre des Guépards ne devrait pas bouger. Après une saison dernière mi-figue mi-raisin, difficile d’entrevoir à quoi ressemblera la quatrième saison de Mounié en Bretagne.

Au fil des saisons, le joueur de 28 ans a du mal à battre son record personnel de buts en championnat. On est loin de ce qui reste sa saison référence, en 2016-2017. Un exercice ponctué de 14 buts en 35 matchs. Le joueur a dû affronter plusieurs épreuves, entre instabilité en club et pépins physiques.

Une saison 2022-2023 minée par les blessures 

Le premier élément marquant dans la saison de Steve Mounié, c’est son état de forme physique anormalement fragile. Le natif de Parakou est une force de la nature. Mais il n’aura pas été au top de ses capacités athlétiques la saison écoulée. Habitué à enchaîner les matchs, l’avant-centre béninois aura été plusieurs fois absent pour cause de blessures. Une situation inédite, d’autant plus que le joueur n’a jamais autant été tenu éloigné des pelouses. Pour preuve, avec 23 matchs disputés en championnat, c’est la première fois qu’il ne passe pas la barre des 25 matchs depuis le début de sa carrière.

Le Guépard demeure un élément clé 

En dépit de ses problèmes physique, quand Mounié était sur le terrain, il donnait satisfaction. En 2022-2023, c’est six (6) pions plantés en championnat pour l’ancien montpelliérain. Ce qui fait un ratio matchs/buts acceptable. Il est important de prendre en compte le fait qu’il n’a pas débuté toutes les rencontres comme titulaire. Il lui a aussi fallu du temps pour retrouver le rythme à chaque retour de blessure. Des conditions qui l’ont empêché de faire une grosse saison statistiquement. L’attaquant béninois a toutefois eu la confiance de ses entraîneurs, que ce soit Michel Der Zakarian ou Éric Roy, arrivé en hiver. On oublie presque que le club a recruté à son poste pour lui apporter de la concurrence. Le Stade Brestois a enregistré l’arrivée à l’intersaison de l’attaquant algérien Islam Slimani. Mais l’ancien de Monaco, de Lyon ou encore de Leicester n’a fait qu’une demi-saison avant d’aller du côté d’Anderlecht. L’ancien international français Loïc Rémy s’est aussi engagé avec Brest en milieu de saison même s’il n’a pas disputé la moindre minute.

Le point sur la concurrence 

Le seul qui a su prendre les rênes de l’attaque est Jérémy Le Douaron. Le joueur de 25 ans a marqué 10 buts en championnat. C’est plus que tout autre joueur du club breton en championnat. Cela n’a quand même pas empêché Steve Mounié de revenir à chaque fois dans le onze de départ. Il fait toujours partie des meilleurs buteurs du club en Ligue 1. Avec ses six (6) unités, il est 2e ex-aequo avec Franck Honorat et Del Castillo. Le fait d’avoir marqué le but qui valide le maintien des Bretons en Ligue 1 renforce son statut de taulier de l’effectif. Il peut commencer à prétendre dès la saison prochaine au brassard de capitaine. Avec le départ de Franck Honorat au Borussia M’gladbach, Mounié perd un de ses meilleurs complices dans le jeu. C’est aussi une place de moins en attaque, secteur qu’il va partager avec Jérémy Le Douaron. Mounié apporte un profil différent. Avec sa puissance physique, son jeu aérien qui lui permettent de jouer en pivot, il pèse sur les défenses de Ligue 1. Il a aussi évolué dans son jeu balle au pied, ne se limitant plus au but de la tête. Les signaux sont donc au vert à un peu plus d’une semaine du début du championnat pour le guépard béninois.

La saison de Brest commence par la réception de Lens le 13 août à l’occasion de la première journée de Ligue 1.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…