Vous êtes ici :

Les cartons de la 9e journée de la Super Ligue Pro

Loto-Popo - Coton FC Super Ligue Pro
Loto-Popo - Coton FC Super Ligue Pro
Loto-Popo - Coton FC Super Ligue Pro
Loto-Popo - Coton FC Super Ligue Pro

La série d’invincibilité de Dadjè FC se poursuit, la réponse du berger à la bergère de Dynamo, l’improvisation de Stanislas Ahomlanto, l’arbitre du match Loto-Popo – Coton FC. La neuvième journée de la Super Ligue Pro a été bien riche en spectacle. En voici les cartons. 

La compétition reste ouverte et imprévisible alors que les équipes continuent de se battre pour chaque point et de chercher à s’imposer dans cette Super Ligue Pro béninoise très disputée. 

Carton vert pour Dadjè, Bani Gansè

Dadjè FC ne s’arrête plus. Le club du peuple poursuit majestueusement sa dynamique et trône désormais à la première place du classement à égalité de points avec Bani-Gansè. Sa victoire étriquée 1-0 contre ASPAC ce samedi à Toffo lui a permis à d’empocher trois points précieux, le propulsant à la position de leader.

De son côté, Bani Gansè a également maintenu sa belle performance en s’imposant 1-0 contre Ayema, consolidant ainsi sa position à la deuxième place du classement. Avec ces résultats, les deux équipes se retrouvent à égalité de points, mais Dadjè FC conserve l’avantage avec une différence de buts supérieure. La rivalité entre Dadjè FC et Bani Gansè promet d’être intense dans les prochaines semaines, alors que les deux équipes luttent pour la suprématie de la Super Ligue Pro. Leur capacité à maintenir leur dynamique gagnante et à surmonter les défis à venir sera déterminante dans la course au titre. Surtout avec d’autres prétendants au titre comme Loto qui dégringole actuellement. 

Carton jaune pour Loto-Popo, Dynamo et Espoir FC

Loto-Popo FC, qui occupait la tête du classement, a été contraint au match nul 1-1 contre Coton FC. Après sa défaite le weekend précédent, ce nouveau résultat a vu Loto-Popo perdre sa première place et glisser à la troisième position. Avec une différence de buts pourtant positive, l’équipe doit se reprendre rapidement si elle espère conserver ses chances de devenir championne du Bénin. 

Dynamo d’Abomey a réalisé un impressionnant comeback en battant AS Cotonou 3-1, après avoir été mené 1-0 à la mi-temps. Cette victoire permet à Dynamo de se relancer dans la compétition et de consolider sa septième place au classement général. Pendant ce temps, AS Cotonou glisse à la neuvième place, démontrant les hauts et les bas de sa saison jusqu’à présent.

Espoir FC a poursuivi sur sa lancée en remportant une victoire convaincante 3-0 contre Requins FC. Cette performance permet à Espoir de grimper à la sixième place du classement. En revanche, Requins FC continue de lutter et se retrouve désormais en difficulté à la quinzième place du classement, avec une différence de buts défavorable. Le match nul 1-1 entre SOBEMAP FC et Cavaliers, ainsi que le résultat nul 0-0 entre Takunnin et Dragons, ont laissé ces quatre équipes au ralenti. SOBEMAP et Dragons conservent respectivement leur quatrième et cinquième place au classement, tandis que Cavaliers chute à la dixième place. Takunnin maintient sa douzième place malgré le résultat nul.

Carton rouge pour Stanislas Ahomlanto et JSP

La neuvième journée de la Super Ligue Pro béninoise a été marquée par des moments de controverse et de rebondissements sur les terrains de football. Parmi les faits saillants, un incident impliquant l’arbitre lors du match entre Loto-Popo et Coton FC a suscité des débats et des interrogations. Lors de cette rencontre, une action litigieuse s’est produite lorsque l’arbitre a accordé un penalty à l’équipe de Loto-Popo, alors que la faute semblait avoir eu lieu en dehors de la surface de réparation. 

La position de l’arbitre peut expliquer cette décision précipitée, mais son assistant semblait avoir une vue claire de l’action et a signalé au central que la faute avait en fait eu lieu en dehors de la surface. Malgré cela, l’arbitre a maintenu sa décision initiale, ce qui a surpris tout le monde sur le terrain. Face à cette controverse, les joueurs de Loto Popo FC ont décidé de sortir du terrain, exprimant ainsi leur désaccord avec la décision arbitrale. Cette scène a incité l’arbitre à consulter à nouveau son assistant et le commissaire au match, qui est un ancien arbitre international. 

L’arbitre a finalement décidé de changer sa décision initiale et d’annuler le penalty. Ce revirement de situation, signalé par un geste simulant l’utilisation de la VAR, a été accueilli avec étonnement par tous les acteurs présents sur le terrain. Il est important de noter qu’aucune vidéo de l’action en question n’a été visionnée pendant cette procédure. Et de surcroît, aucune disposition du règlement de la compétition de la Super Ligue Pro n’a fait mention de l’utilisation de la VAR pour prendre des décisions lors des matchs.

Pendant ce temps, dans un autre match de la journée, Damissa FC a montré des signes de réveil en battant JS Pobè 2-0. Cette victoire a permis à Damissa de rebondir après une série de résultats décevants. En revanche, JS Pobè continue de peiner après sa dernière victoire contre ASPAC, enregistrant un match nul et une défaite. Cette séquence de résultats a maintenu JS Pobè à la treizième place du classement, à seulement un point derrière son adversaire du jour, Damissa.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…