Vous êtes ici :

Amazones en France : Une saison à marquer d’une pierre blanche

Milhad Sadikou célébrant un but avec ses coéquipières
Milhad Sadikou célébrant un but avec ses coéquipières
Milhad Sadikou célébrant un but avec ses coéquipières
Milhad Sadikou célébrant un but avec ses coéquipières

Les joueuses béninoises se sont particulièrement illustrées en France cette saison, démontrant leur talent et apportant une note positive qui honore le Bénin. Leurs performances exceptionnelles sur les terrains de football de l’Hexagone révèlent pourquoi la France est une terre fertile pour ces Amazones.  

De plus en plus de joueuses béninoises commencent à se démarquer. Avec Aude Gbedjissi, Léa Fachinan, Milhad Sadikou, la liste commence à bien s’élargir. Le football féminin en France bénéficie d’un encadrement professionnel, avec des entraîneurs qualifiés et des programmes de formation structurés, ce qui aide les joueuses à progresser rapidement. Et cette saison a été bien fructueuse à tous les niveaux. 

Aude Gbedjissi : Reine des buteuses en D2 Féminine  

Aude Gbedjissi, meilleure buteuse de la D2 Féminine en France avec le Racing Club de Lens

En terre béninoise, elle n’est plus à présenter. Sa régularité fait d’elle la meilleure joueuse béninoise de ces dernières années. De Zinvié à Lens en passant par la Côte d’Ivoire, l’Amazone ne cesse de faire parler la poudre. Son adaptation et son acclimatation ont toujours été une franche réussite, et le Racing Club de Lens peut se réjouir de l’avoir signée l’été dernier. Venue pour être un atout offensif supplémentaire, Aude Gbedjissi a tenu toutes ses promesses.

À l’issue de la saison 2023-2024, elle a marqué les esprits en terminant en tête du classement des buteuses de la D2 Féminine française avec 14 buts et 5 passes décisives en 21 matchs joués. Cette performance fait d’elle la première joueuse béninoise à occuper cette place dans la D2 Féminine à poule unique, inscrivant ainsi son nom dans l’histoire du club et de la compétition.

Toutes compétitions confondues (championnat et Coupe), Aude a marqué 17 buts et délivré 6 passes décisives en 25 sorties, confirmant son efficacité et son rôle crucial au sein de son équipe (5e de la D2 avec 31 pts). Une saison qui s’avère être la plus aboutie depuis son arrivée dans l’Hexagone en 2021. En effet, elle avait inscrit 16 buts et délivré 12 passes décisives en 17 rencontres avec le Racing Club de Saint-Denis. Des statistiques qui l’ont propulsée en D2 avec le club Yzeure où elle a planté 15 buts en 21 sorties.

Léa Fachinan : Une saison remarquable en D3 Féminine

Léa Fachinan célébrant un but sous les couleurs de Clermont Foot 63

Aude Gbedjissi est bien loin d’être la seule Amazone à faire trembler les filets de la sorte. En troisième division, Léa Fachinan a également brillé cette saison en France. La native d’Adja Ouèrè a exporté ses talents de buteuse à Clermont Foot 63, où elle a marqué un total de 15 buts (13 en D3 Féminine et 2 en Coupe de France Féminine) et délivré 9 passes décisives (dont 1 en Coupe). C’est sa deuxième saison en France, et la Béninoise compte déjà 27 buts et 14 passes décisives. Lors de sa première saison avec le FC Tarascon, elle avait inscrit 12 buts, ce qui montre une progression constante. Fachinan s’était déjà fait remarquer au Bénin avec ses 63 buts inscrits entre 2020-2021 et 2021-2022, faisant d’elle une redoutable buteuse.

Les performances constantes et le sens du jeu de Léa Fachinan ont été des atouts majeurs pour Clermont Foot 63 cette saison qui a terminé à la 5e place avec 39 pts (12 victoires, 07 défaites, 03 nuls ). Sa capacité à marquer et à créer des opportunités pour ses coéquipières démontre l’étendue de son talent et son importance au sein de l’équipe. Fachinan a prouvé qu’elle pouvait s’adapter et exceller à différents niveaux du football français. Léa Fachinan incarne l’espoir et le dynamisme des joueuses béninoises à l’étranger. Alors que sa carrière continue de progresser, Fachinan est bien placée pour devenir l’une des figures emblématiques du football féminin africain.

Milhad Sadikou : Une machine à buts en Régional

Milhad Sadikou (courbée) en train de célébrer un but avec ses coéquipières

Terminé meilleure buteuse béninoise à l’étranger n’est pas une mince affaire, mais Milhad Sadikou l’a fait en 2022-2023 avec 22 réalisations sous les couleurs de l’ASS Sarcelles (R1). Forte de cette performance, elle s’est engagée l’été dernier avec la section féminine de l’AJ Auxerre, dénommée AJ Auxerre Stade. Pour sa première saison, l’Amazone a brillé de mille feux.

Milhad Sadikou a été une véritable machine à buts cette saison avec Auxerre. En effet, elle a inscrit un impressionnant total de 40 buts, dont 35 en Régional. Son efficacité devant le but et sa capacité à se montrer décisive font d’elle une figure incontournable du football féminin dans les divisions inférieures françaises.

Pour sa première saison avec l’AJ Auxerre Stade, Sadikou a surpassé toutes les attentes. Son adaptation rapide et son sens inné du but ont permis à son équipe de se démarquer dans le championnat régional. Ses performances ont été un facteur clé dans les succès d’Auxerre cette saison, apportant une menace constante aux défenses adverses. Ainsi, l’AJA Stade a réalisé 100% de victoires et termine 1er avec 66 pts. Les Bleues disputeront les barrages d’accession à la D3 Féminine le 02 juin prochain.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…