Vous êtes ici :

Perf des guépards à l’étranger : Mattéo cartonne, Andreas maintient le cap 

Andréas Hountondji au duel avec son compatriote Cédric Hountondji
Andréas Hountondji au duel avec son compatriote Cédric Hountondji
Andréas Hountondji au duel avec son compatriote Cédric Hountondji
Andréas Hountondji au duel avec son compatriote Cédric Hountondji

Les guépards du Bénin évoluant à l’extérieur du pays, ont défendu les couleurs de leur clubs respectifs ce week-end. Koudenvoi vous fait le point sur leurs performances.

Au-delà de nos frontières, les guépards se mettent en évidence chaque week-end sur les terrains de football. De l’Afrique en Asie en passant par l’Europe, il y a vraiment de quoi être fier, même si beaucoup reste encore à prouver. 

Nos valeurs sûres étaient au rendez-vous 

Tout commence en Suède avec le jeune milieu de terrain béninois, Mattéo Ahlinvi. En match de préparation avec son club (Västerås SK FK) pour la saison dans l’élite à venir, ce dernier a claqué un doublé, permettant à son équipe de s’imposer sur un score sans appel de 5-0. Une bonne nouvelle pour le club qui pourra compter sur lui, alors que le championnat débute le 30 mars prochain. Pendant ce temps, en ligue 2 française, l’un des béninois les plus en forme du moment, Andreas Hountondji a eu droit à 82 minutes de jeu lors de la rencontre comptant pour la 28ème journée de championnat entre son équipe Rodez AF et Amiens SC. Le match a pris fin sur un score d’un but partout. Le guépard s’est déjà montré indispensable cette saison, inscrivant 10 buts et délivrant 3 passes décisives. 

A Angers FC, Cédric Hountondji a joué, comme d’habitude 90 minutes dans le nul face à Valenciennes FC. Angers reste accroché à la deuxième place au classement avec 5 points d’avance sur son dauphin, l’AS Saint-Etienne. A dix journées de la fin, Hountondji et ses coéquipiers semblent proches de la montée en Ligue 1. Dans le même temps, Ludogorets Razgrad s’est imposé à l’extérieur contre le Botev Plovdiv. Patron de la défense, Olivier Verdon a disputé 86 minutes de jeu et permis à son équipe de garder le clean sheet. Le club bulgare reste leader du championnat. En National 1 (troisième division française), Orléans FC où évolue Brandon Agounon a affronté Villefranche FC pour le compte de la 24ème journée. Ayant disputé toute la rencontre, le guépard a été l’un des grands acteurs du succès (2-0) de son équipe. 

Des prestations mi-figue mi-raisin 

Même si Pau FC a perdu son match face à Dunkerque sur le score de 1 but à 0, Sessi d’Almeida n’a pas perdu sa place de titulaire dans l’équipe et a disputé les 72 première minutes de la rencontre. De l’autre côté de l’Afrique du Sud, JDR Stars de Marcel Dandjinou a battu (1-0) Milford FC , dans une rencontre comptant pour la 21ème journée de la Division 2 Sud-africaine. Le guépard a disputé tout le match. Au nord de l’Afrique, en Egypte, Smouha SC de Dodo Dokou s’est offert une victoire étriquée de 1-0 face à Ceramica Cléopâtra. Pour ce choc de la 16ème journée de la Premier League égyptienne, Dodo Dokou a porté les siens durant tout le match.

Lokomotiv Sofia de S. Warren Traoré a été battu par Slavia Sofia sur le score de 2 buts à 1 à l’occasion de la 24 journée de la D1 Bulgare. En dépit de la déroute de son équipe, Warren a disputé l’intégralité de la rencontre, ce qui témoigne de son importance dans l’équipe et de la confiance que lui accorde son coach. Et ce n’est pas non plus ce qu’il manque à David Kiki qui ne fait qu’enchaîner les matchs en gardant son statut de titulaire indiscutable. Titulaire encore ce week-end, David et Farul Constanta se sont contentés du point du nul pendant leur déplacement sur le terrain de Botosani. Après 30 journées de championnat de Ligue 1 roumaine, Farul Constanta occupe la 6ème place et décroche de justesse son ticket pour les barrages d’accession au titre de champion.

Les déceptions du week-end 

En Égypte, Zamalek de Samson Akinyola, s’est incliné en finale de la coupe d’Egypte face à la solide formation Al Ahly SC. Entré à 89ème minute de jeu, Samson n’a eu droit qu’à 8 minutes de temps de jeu, durant lesquelles son équipe a encaissé le but du break. Depuis son arrivée en octobre 2022, ce dernier n’a jamais su s’imposer au sein de l’équipe.

En Ligue 1 Uber Eats, Tosin Ayegun a disputé 17 minutes lors de la défaite (2-0) de son club, Lorient FC face à l’Olympique Lyonnais. Depuis son retour de blessure, le guépard peine à retrouver sa forme. Quand on descend d’un cran en ligue 2 française, Yohan Roche n’a disputé la moindre minute ce week-end dans le match nul et vierge de Quevilly en déplacement à Bordeaux.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…