Vous êtes ici :

Guépards du Bénin : Yohan Roche joue gros sur cette trêve internationale 

Yohan Roche
Yohan Roche
Yohan Roche
Yohan Roche

Place au foot de sélection avec la trêve internationale du mois d’octobre. Le Bénin n’est pas resté en marge de cette fenêtre internationale, les Guépards devant affronter la Sierra Leone et Madagascar. Ce sera l’occasion de revoir un certain Yohan Roche, qui fait son retour en sélection. Ce rassemblement de la sélection est d’un grand enjeu pour le défenseur de Quevilly Rouen

Un joueur furieux, ayant suivi avec amertume depuis le banc de touche la non-qualification du Bénin pour la CAN 2021 à l’issue de la défaite face à la Sierra Léone. C’est certainement la dernière image marquante qu’on garde de Yohan Roche en sélection. Depuis, de l’eau a coulé sur le pont et le défenseur de 26 ans n’a plus connu de sélection. Faisant partie des Écureuils d’alors, Roche devra se mettre à présent dans la peau du Guépard pour la suite de son aventure.  

 Un secteur en manque de repère 

Durant ses premiers passages en sélection, Yohan Roche était loin d’être un titulaire. Pour preuve, il ne compte que 8 sélections pour un petit but. Mais âgé de 23 ans au moment de sa première convocation sous Michel Dussuyer en 2020, il représentait l’avenir. Mais il fallait patienter au vu de la concurrence avec Khaled Adenon, Olivier Verdon, Cédric Hountondji et Moise Adilehou, tous dans une période faste. 

Depuis, les choses ont bien changé. L’entraîneur a changé, Khaled Adenon est sur la fin. La charnière centrale Verdon-Hountondji qui en est encore à ses balbutiements, a tout sauf rassuré jusqu’ici. Ce tandem en défense a certes besoin de temps pour donner son plein potentiel, mais cela n’exclut pas la possibilité, pour le sélectionneur, Gernot Rohr, d’essayer d’autres possibilités. C’est à ce moment-là que Yohan Roche aura une chance. Il est tout à fait envisageable de le voir grappiller du temps de jeu durant les deux matchs amicaux. C’est à lui de se montrer à son avantage. 

Une régularité ‘’relative’’ en club

A première vue, on peut avoir l’impression que le retour de Roche en sélection vient récompenser de très grosses performances en club. Ce qui n’est pas tout à fait le cas même si son rendement n’est pas catastrophique. L’international béninois n’a disputé que 4 des 10 matchs de Ligue 2 depuis le début de la saison. Avec la 19e place de Quevilly, le défenseur de 26 ans aura son heure pour essayer de renforcer la défense du club. Avant ça, Roche sortait d’une expérience turque, à Adanaspor. Après une saison pleine en 2021-2022 ponctuée de 30 matchs disputés en championnat, la saison dernière a été moins aboutie avec 19 matchs joués. 

C’est un bilan plutôt mitigé dans l’ensemble. Cependant, dans un contexte béninois, ça reste dans les standards habituels de nos défenseurs en général. Hormis Olivier Verdon, titulaire indiscutable à Ludogorets, qui joue les compétitions européennes, la carrière des autres défenseurs de l’équipe nationale bat de l’aile. Le retour de Roche en sélection reste donc logique. Reste à savoir le statut qu’il aura à présent. 

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…