Vous êtes ici :

Mozambique vs Bénin : le problème avec la sélection de Sessi d’Almeida 

Sessi d'Almeida
Sessi d'Almeida
Sessi d'Almeida
Sessi d'Almeida

C’était un des grands enseignements de la liste de Gernot Rohr pour le match décisif face au Mozambique. Après sa non-convocation face au Sénégal, Sessi d’Almeida fait son retour. Si c’est un come-back qui semble salué par le public, il pose un  problème spécialement pour ce match. Ceci, que ce soit sur le terrain ou même en dehors. 

L’absence de Sessi D’Almeida lors du dernier rassemblement avait beaucoup fait polémique. Sa réintégration vient montrer qu’il n’y a aucun problème personnel entre le sélectionneur national et lui. Touché au niveau du nez en club le week-end dernier, plus de peur que de mal, il va tenir sa place. Cependant, aussi bizarre que puisse paraître, le fait qu’il revienne pour ce match en particulier crée des contraintes à trois niveaux.   

Un profil qui ne colle pas 

Le Bénin n’a qu’une seule option pour ce déplacement en terres mozambicaines, gagner. Seule la victoire pourrait permettre aux Guépards de composter leur billet pour la CAN en  Côte d’Ivoire. Le Bénin est donc dans une position qui l’oblige à aller chercher un résultat, donc à faire le jeu. Le Mozambique qui peut se contenter d’un match nul va probablement attendre les hommes de Gernot Rohr dans sa moitié de terrain. 

Le Bénin a donc besoin de joueurs capables de faire le jeu au milieu. Ce type de profil manque cruellement depuis la CAN 2019. Stéphane Sessegnon ne peut plus jouer 90 minutes et Cèbio Soukou a manqué plusieurs fois aux appels de la sélection. Sessi d’Almeida ne correspond pas du tout à ce profil. Plus défensif, connu pour son jeu rugueux, ce n’est pas le type d’apport dont on a besoin pour ce match dans un premier temps. Des joueurs comme Matéo Ahlinvi et Dodo Dokou ont certes un profil défensif, mais techniquement, ils offrent plus de possibilités. Les deux ajoutés à Junior Olaitan donnent un entrejeu qui tient plus la route pour la configuration dans laquelle on devrait aborder la rencontre. C’est d’ailleurs ce trio qui joue depuis l’arrivée de Rohr. 

Un statut qui pèse 

On serait tenté de se dire que Sessi D’Almeida pourrait être utile éventuellement en deuxième période pour consolider l’avantage si les Guépards arrivaient par exemple à mener au score. Ce qui d’un point de vue tactique est cohérent, sauf que c’est plus compliqué que ça. Qu’on le veuille ou non, Sessi D’Almeida a un certain statut en sélection. C’est difficile de le rappeler en sélection et de le mettre sur le banc, qui plus est pour un match de cette importance. 

Par ailleurs, une titularisation de Sessi D’Almeida signifierait qu’un des membres du trio au milieu va en faire les frais. Pourtant, ce joueur aura participé à la remontée de l’équipe qui était mal embarquée dans ces éliminatoires. Ce sont des choses qui créent rapidement de la frustration dans le vestiaire. Ce dont l’équipe n’a pas du tout besoin. 

Pas le moment de bricoler 

Incorporer Sessi dans le onze de départ face au Mozambique signifie que Gernot Rohr va peut-être faire des réajustements dans son système. De plus, les autres compères du milieu n’auront pas forcément les automatismes avec Sessi D’Almeida même s’ils vont s’entraîner ensemble. Situation loin d’être idéale lorsqu’on dispute un match avec un tel enjeu. Gernot Rohr a exprimé le désir de donner plus de responsabilités aux jeunes, surtout au milieu. Une marque de confiance que ces derniers lui ont plutôt bien rendu. Changer de fusil d’épaule dans un moment pareil pourrait être préjudiciable. 

Gernot Rohr a tout de même montré depuis sa nomination qu’il avait la mainmise sur son groupe. Il est important de garder l’équipe soudée, avec tous les joueurs, titulaires comme remplaçants, dans le bon état d’esprit. La grande force de cette équipe a toujours été le collectif.   

Votre bulletin d’informations…

Un commentaire

  1. C’est votre avis mais je pense aussi qu’il faut éviter ce genre d’analyse qui peut déconstruire. Personne n’est i indispensable!! L’entraîneur peut faire l’option de l’.expérience!! Suivez bien les matchs de Sessi, il joue dans plusieurs registres. Il vient très souvent en appui pour l’activité offensive!! Je pense c’est un atout qui ne reste pas sur banc de touche .Si c’est son nez qui est craint car peut être qu’il ne sera pas à 100℅ je suis d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…