Vous êtes ici :

Guépards du Bénin : opération rachat pour Cèbio Soukou

Cebio Soukou
Cebio Soukou
Cebio Soukou
Cebio Soukou

Cette fois, c’est peut-être la bonne ! Cèbio Soukou est de nouveau convoqué par Gernot Rohr pour les matchs amicaux face à la Sierra Léone et Madagascar. Le joueur de Bandirmaspor devrait donc faire son grand retour en sélection. Le joueur de 31 ans va devoir regagner le cœur du public sportif béninois après des polémiques qui ont écorné son image. 

Le dernier match de Cèbio Soukou remonte au 8 juin 2022. C’était le fameux match face au Mozambique, perdu à domicile 1-0. Le surnom des joueurs de l’équipe nationale étaient encore ‘’les écureuils’’. Depuis la prise de fonction de l’ère Rohr, il a décliné les différentes convocations. 

Faire oublier le passé 

Au-delà de ses absences, ce sont surtout les raisons évoquées qui font grincer des dents. Des blessures déclarées juste avant les convocations. Lesquelles blessures dont on ignore à quel moment elles ont été contractées, pas de rapport médical du club… Avec ces rendez-vous manqués, les suspicions et théories affluent. La volonté de Cèbio Soukou de continuer l’aventure avec la sélection a été mise en doute. Son exemplarité est remise en question et il est accusé de se comporter comme une diva. 

Parmi les théories avancées, une a particulièrement émergé. Le milieu offensif aurait pendant longtemps été touché par les incidents survenus après la défaite face au Mozambique. Des supporters, mécontents, avaient attaqué très violemment le bus de l’équipe nationale. D’autres joueurs, notamment Jodel Dossou, ont mis du temps à s’en remettre. Mais vraisemblablement, cela n’a pas été le cas de Soukou qui, selon les bruits de couloirs, a pensé à arrêter avec la sélection. Un seul moyen pour Cèbio Soukou de tourner la page, c’est d’être bon sur le terrain et rappeler à tout le monde, le joueur important qu’il a été pour la sélection.  

Encore des choses à apporter 

Quoi qu’il en soit, Cèbio Soukou reste un profil dont les Guépards ont besoin. Dans l’entrejeu actuellement, aucun autre joueur n’a son bagage technique et ses capacités de meneur de jeu. Il est également très précieux sur les coups de pied arrêtés. Des occasions non négligeables pour marquer, surtout pour une équipe comme celle du Bénin. En son absence, c’est Jodel Dossou qui a eu ce rôle. Un domaine dans lequel il n’a jamais été performant.  

Cèbio Soukou à son meilleur niveau en sélection, était le facteur X de l’équipe. Ce, dès ses premières sélections. Il a notamment assumé d’entrée le rôle de meneur de jeu les fois où Stéphane Sessegnon était absent. On se souvient de sa passe décisive pour David Djigla lors du match de la qualif pour la CAN 2019 face au Togo. Sa présence a même permis d’enlever un peu de responsabilités au capitaine de la sélection durant cette CAN. Ce dernier pouvait jouer plus bas et aider à ressortir les ballons proprement. Soukou avait réussi deux passes décisives durant la CAN en Egypte.  

Seule interrogation, l’état de forme dans lequel il revient. Sa carrière en club n’est plus aussi reluisante malgré quelques coups d’éclats par-ci par-là. 

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…