Vous êtes ici :

Guépards du Bénin : Cebio Soukou et la sélection, un mariage dans l’impasse

Cebio Soukou
Cebio Soukou
Cebio Soukou
Cebio Soukou

La liste de Gernot Rohr pour le match décisif entre le Bénin et le Mozambique a été dévoilée le 31 août dernier. Pour le match comptant pour la 6e et dernière journée des éliminatoires pour la prochaine CAN, Cèbio Soukou est de nouveau absent. Même si le sélectionneur a plus ou moins répondu à la question en conférence de presse, il y a toujours matière à se poser des questions sur un potentiel avenir de Soukou en sélection. 

« On l’avait sur la liste deux fois et deux fois, il s’est blessé à la dernière minute. Il est trop souvent blessé, ce garçon. Mais on continue à le suivre. Ne vous inquiétez pas. Il n’est pas écarté ». Ce sont les mots de Gernot Rohr à propos du milieu offensif béninois en conférence de presse. Si le Franco-Allemand n’a pas fermé la porte à un éventuel retour du joueur, ça se voit que son absence commence à lui poser problème. Il sera très difficile au joueur de 30 ans de retrouver la sélection si Gernot Rohr arrive à trouver le collectif qu’il recherche, en son absence. Ce, surtout que le sociétaire de Bandırmaspor n’est pas forcément dans la forme de sa vie. 

Des rendez-vous manqués

Le dernier match de Cèbio Soukou remonte au 8 juin 2022. C’était le fameux match face au Mozambique, perdu à domicile 1-0. Les joueurs de l’équipe nationale se faisaient encore appeler ‘’les écureuils’’. Depuis le début de l’ère Rohr, il a décliné les différentes convocations. La raison avancée à chaque fois est une blessure. Des blessures contractées dans des conditions pour le moins mystérieuses. Par exemple, pour la double confrontation face au Rwanda en mars dernier, le joueur a déclaré s’être blessé le weekend avant la publication de la liste. Pourtant, il était suspendu avec son club pour le match de ce weekend-là. La raison avancée ensuite est qu’il se serait blessé durant un match amical avec l’équipe B. 

Dans ces conditions, la porte est vite ouverte aux suspicions. Certains se mettent à douter de la volonté de Cèbio Soukou de continuer l’aventure avec la sélection. Sa bonne mentalité est remise en question et il est accusé de se comporter comme une diva. Une théorie commence alors à émerger. Le milieu offensif aurait été très négativement marqué par les évènements qui sont survenus après la défaite face au Mozambique. Des supporters, mécontents, avaient attaqué très violemment le bus de l’équipe nationale. Plusieurs joueurs, notamment Jodel Dossou, ont mis du temps à s’en remettre. Mais vraisemblablement, cela n’a pas été le cas de Soukou. 

Un profil qui faisait beaucoup de bien 

Cèbio Soukou est typiquement le joueur dont les Guépards ont besoin pour un match comme celui face au Mozambique. C’est un profil rare. Dans un contexte où le Bénin est l’équipe qui doit aller chercher la victoire, il faut des joueurs capables de faire le jeu. Des porteurs de balle capables de faire la différence dans les derniers mètres par la passe. Soukou est également un joueur qui tire très bien les coups de pied arrêtés. Une alternative très intéressante lorsqu’on n’arrive pas à faire la différence dans le jeu. 

Lorsqu’on remonte un peu le temps, on se rappelle que Cèbio Soukou avait rendu de très bons services à ses débuts en sélection. Il a notamment assumé d’entrée le rôle de meneur de jeu les fois où Stéphane Sessegnon était absent. On se souvient de sa passe décisive pour David Djigla lors du match de la qualif pour la CAN 2019 face au Togo. Sa présence a même permis d’enlever un peu de responsabilités au capitaine de la sélection durant cette CAN. Ce dernier pouvait jouer plus bas et aider à ressortir les ballons proprement. Soukou avait réussi deux passes décisives durant la CAN en Egypte.  

Elle est bien loin l’époque où Cèbio Soukou régalait en club avec l’Arminia Bielefeld, en club et en équipe nationale avec ses caviars destinés aux attaquants. Et même s’il n’est plus à son meilleur niveau, il aurait encore pu rendre de très bons services aux Guépards. Mais des problèmes physiques officiellement et peut-être une mentalité douteuse officieusement mettent en crypté son avenir avec la sélection. 

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…