Vous êtes ici :

Super ligue pro J7: AS Cotonou et Ayema se quittent sur un nul qui n’arrange personne (1-1).

AS Cotonou et Ayema s’affrontaient cet après-midi au stade René Pleven d’Akpakpa pour le compte de la 7e journée de la Super Ligue Pro. Après deux défaites consécutives, les “Adjaka Lolo” arrêtent la saignée mais courent toujours derrière une victoire.

Le match commence avec une intensité et beaucoup d’impact physique des deux côtés. Ce qui justifie d’ailleurs l’ouverture de score anodine et précoce des locaux. Sous la pression des attaquants cotonois, Afolabi Atanda, le dernier rempart d’Ayema, manque son contrôle. Loth Wanvoun récupère le cuir dans ses pieds et marque dans le but vide (1-0, 3e). Le duel physique va tourner au profit des visiteurs qui prennent le jeu à leur compte. Malgré cela, ils n’arrivent pas à trouver le cadre, bien maîtrisés par la défense centrale des locaux. Le score restera inchangé jusqu’à la mi-temps.

À la reprise, Ayema presse d’entrée et asphyxie l’AS Cotonou. Les “Adjaka Lolo” concèdent alors un coup franc dangereux à la lisière de la surface de réparation qui leur sera fatal. Après une première tentative d’Idrissou Bakary, trop pressé, l’arbitre, M. Louis Hougnandande demande à rejouer le coup franc. Cette fois-ci, c’est le capitaine Honoré Dossa qui s’élance et envoie une frappe enroulée qui va se loger dans la lucarne droite de Carlos Djouram (1-1,51e). Les poulains d’ Emile Enanssouan, vainqueurs de la bataille du milieu, multiplie ensuite les assauts sur le camp des locaux mais ne parviennent pas à doubler la mise. En témoigne, cette lourde frappe d’Idrissou Bakary à la 61e minute qui passe à côté. La réponse des “Adjaka Lolo” ne se fera pas attendre avec une frappe à bout portant de Loth Wanvoun à la 64e qui passe au dessus de la transversale.

L’entrée après l’heure de jeu d’Igor Dossa, à la place de Thaobane Djimoh, bouffé par l’intensité et la technicité des attaquants d’Ayema en l’occurrence, Abrakimou Yacoubou et Olatoundji Tessilimi ainsi que celles de Soumaila Hounkpe et Abson Mare ont redonné un souffle aux Adjaka Lolo qui sont revenus dans le match au niveau intensité. Mais la sortie sur blessure de Ferdinand Assavedo va rapidement exposer les cotonois aux fulgurances des visiteurs qui sont décidés à repartir avec les 3 points. Idrissou Bakary (79e) et Honoré Dossa (86′) de nouveau sur coup franc, vont contraindre Carlos Djouram à sortir des arrêts de grande classe pour maintenir son équipe en vie. Le score ne variera plus jusqu’au coup de sifflet final de M. Louis Hougnandande.

AS Cotonou rate l’occasion de se relancer à domicile et Ayema, quant à lui, laisse une nouvelle fois, passer la chance de prendre la tête du classement.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…