Vous êtes ici :

Ligue pro : Le président Gaston Zossou fustige l’arbitrage.

Au cours d’une conférence animée ce mardi 11 janvier 2022 au Novotel de Cotonou, le président de Loto-Popo fustige l’arbitrage. Gaston Zossou dénonce l’ingérence des dirigeants du football dans l’arbitrage béninois.

« La force d’une chaîne dépend de son maillon faible. L’arbitrage est aujourd’hui le maillon faible de notre football. Il est caporalisé >>, a déclaré l’homme fort du club popolais. Selon Gaston Zossou, les mêmes qui désignent les arbitres sont dirigeants de clubs, lesquels clubs sont engagés dans le championnat national professionnel de football. Il va plus loin en évoquant un fait qu’il juge << dangereux et détestable >>.

« Quand j’ai été nommé Président du club, j’ai été démarché pour négocier avec les arbitres. J’ai trouvé tout ceci détestable et dangereux. La fraude arbitrale vise à placer les moins bons au-dessus des meilleurs », s’indigne-t-il.

« Cette cécité contractuelle ne peut pas faire développer notre football. L’Etat a quand même investi plus de 90 milliards de nos francs dans la construction de stades. Nous mettrons toute notre énergie pour dénoncer le mal >>, a-t-il ajouté.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…