Vous êtes ici :

Projet Sports au Féminin : Douze femmes formées en gestion administrative.

La première activité de la fédération béninoise de handball dans le cadre du projet « Sport au Féminin » financé par l’ambassade de France et co-piloté avec le ministère des sports a connu son apothéose ce 22 juillet 2022 à Grand-Popo. Douze femmes sélectionnées pour la formation ont été outillées sur la gestion administrative.

Les participantes ont été encadrées par des membres de la FBHB et le secrétaire général du Cnos-Ben Fernando Hessou. Plusieurs points sont abordés notamment les fondements d’un organisme sportif (constitution), la gouvernance des organisations sportives, des rôles des dirigeants d’une organisation sportive, la prise de décision, la gestion des réunions, gestion des conflits, l’art de communiquer, l’élaboration des budgets et gestion financière, les sources de fonds et de revenues d’une organisation sportive, la planification et la gestion des ressources humaines.

La 3e vice-présidente de la FBHB et point focal du projet au niveau de l’instance a remercié participantes et formateurs pour les efforts consentis.

« J’ai vu des dames engagées et disponibles à apprendre. J’ai vu des formateurs qui n’ont pas mis de barrières entre les participantes et eux. J’espère et crois fermement que cette formation portera bientôt ses fruits. Nous devons impacter la communauté du handball et surtout travailler à donner un nouveau visage au handball béninois en général et le handball féminin en particulier» Clarisse Hounzali.

La 3e vice-présidente remettant l’attestation à une bénéficiaire

Un projet née de la formation

Au terme des trois jours de formation, les participantes ont décidé de redynamiser la pratique du handball dans les lycées et collèges. La première ville qu’elles ont choisie est Natitingou. Une idée qui a été appréciée par les formateurs mais aussi par la vice-présidente de la FBHB.

« C’est un projet avec les filles du lycée de Natitingou. Elle est faisable. Je souhaiterais fortement que la proviseure du lycée des jeunes filles de Natitingou (qui fait partie des participantes, ndlr) nous fasse une proposition de projet afin qu’on rencontre les filles. Que cela se fasse le plus tôt que possible et que nous nous répartissons les tâches par équipe et qu’on puisse véritablement passer une ou deux journées de réflexion avec ces jeunes filles. La fédération ne manquera pas de nous accompagner dans la mesure du possible.» a ajouté la VP Clarisse Hounzali.

La 3e vice-présidente et le SG du Cnos-Ben

Le secrétaire général du Cnos-Ben Fernando Hessou a salué les prouesses enregistrées par la FBHB. « Des raisons énormes d’espoir que le développement du handball féminin dans notre pays est sur la bonne voie. Bravo et félicitations, parce que j’ai apprécié à sa juste valeur cette opportunité qu’a saisi la 3e vice présidente pour lancer le processus de résurrection du handball féminin dans tous les lycées des jeunes filles du Bénin. Un thème sur les bienfaits du sport pour les jeunes filles pourrait rassembler des délégués venus de tous les lycées de jeunes filles de notre pays. La qualité de casting nous autorise à croire que l’ensemble du territoire national sera impacté.» a déclaré Fernando Hessou en clôture de la formation.

Suite des activités du projet

Formation des arbitres et délégués techniques femmes : septembre 2022

Formation des entraîneuses pour la licence D : septembre 2022

Compétitions zonales: août 2022

Compétition nationale : décembre 2022

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…