Vous êtes ici :

Bénin: Malick Traoré sous le charme des infrastructures sportives.

Le journaliste sportif et présentateur à la chaîne de télévision canal + sport reste admiratif de ce qui se fait au Bénin.

“Construction et /ou réhabilitation de 22 stades +investissement dans les clubs. Ce qui se fait au Bénin en matière de football est à saluer. À court ou moyen terme l’équipe nationale (mais pas que…) va compter sur la scène continentale” a t-il écrit sur son compte twitter .

C’est une évidence que le gouvernement béninois fait des efforts remarquables pour la promotion des sports au Bénin. Vingt-deux stades omnisports ont été construits dans plusieurs communes du pays. Ces infrastructures sont adaptées à la pratique du football, de l’athlétisme, du basketball et autres.

Mieux le stade Général Mathieu Kérékou a été réhabilité de fort belle manière pour permettre aux sélections nationales de jouer dans de meilleures conditions. À côté, plusieurs pays notamment la Côte d’Ivoire, la Mozambique, le Niger vont solliciter le stade pour accueillir des rencontres CAF ou FIFA.

Un investissement au sein des clubs

Depuis peu, le gouvernement a engagé la professionnalisation des sports avec la réforme des sociétés sportives pour redorer le blason des sports au Bénin.Des clubs du championnat professionnel tels que Coton FC ou Dadjè FC bénéficient des fruits de cette réforme. Aussi l’État béninois a-t-il décidé trouver une politique de soutien financier massif aux fédérations et associations sportives. Le ministre des sports Oswald Homeky a reçu récemment le rapport des travaux du comité qui a travaillé sur la revue des politiques et chartes de sport ainsi que la loi sur le financement.

Vue partielle Stade Général Mathieu Kérékou rénové de Cotonou
Stade GMK
Stade de Ouidah, un des 22 stades construits
Terrains de Handball et de Basketball

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…