Vous êtes ici :

Championnat du monde de pétanque : désintérêt général du public béninois à deux mois de la compétition

mondial pétanque 2023
mondial pétanque 2023
mondial pétanque 2023
mondial pétanque 2023

Le Bénin abrite dans quelques semaines le 50e championnat du monde de Pétanque. Au pied de l’Amazone à Cotonou, la grande messe va se dérouler du 8 au 17 septembre 2023. Cependant, l’ambiance qui règne n’est pas forcément celle attendue. Après les différentes polémiques autour de la tenue ou non de la compétition au Bénin, les vieux démons n’ont visiblement pas encore disparu. La Confédération Africaine des Sports Boules (CASB) est d’ailleurs montée au créneau dernièrement.

Le peuple béninois ne vous sent pas et a l’impression que rien ne se fait ”. Ce sont des mots forts venant de la bouche d’Ibrahima Idrissou, président de la CASB, le samedi 8 juillet à Cotonou lors d’une séance de travail avec le comité national chargé d’organiser le mondial de pétanque. Même une semaine plus tard, ces paroles raisonnent encore. Dans le fond, ce qui est reproché au comité d’organisation, c’est le manque de communication autour de l’évènement. On parle d’une compétition mondiale qui sera organisée au Bénin. Chose qui n’arrive pas souvent. Conséquence, il n’y a pratiquement pas d’engouement autour de l’évènement.

L’ignorance de la population à propos 

Cette absence de hype au niveau de la population se ressent lorsqu’on interroge quelques citoyens sur la compétition. “ Je n’ai pas vraiment d’information à ce sujet. J’avais entendu que le Bénin devait organiser une grande compétition de pétanque. Ensuite, je n’ai plus eu d’autres échos. Je pensais même que c’était déjà passé depuis ” avoue Thierry, étudiant. Des propos qui rejoignent un peu ceux de Kossi, passionné de sport, mais plus tourné vers le football. “ À la base, la pétanque n’est pas un sport que je suis vraiment. Donc, je ne suis pas au courant de comment avancent les choses en vue du mondial. Et, vu qu’il n’y a pas assez de communication sur ça, cela n’arrange pas vraiment la situation “. Entre manque d’informations et désintérêt du public, le championnat du monde de pétanque est loin d’être le sujet le plus préoccupant dans l’opinion publique et même auprès du public sportif. La pétanque, bien qu’ayant gagné en popularité ces dernières années, notamment grâce aux prouesses de l’équipe nationale, est encore loin de susciter le même engouement que le football ou l’Athlétisme. 

Un petit espoir 

Toutefois, les choses devraient pouvoir bouger dans les prochaines semaines.  L’installation des chapiteaux et autres travaux confortatifs à effectuer démarrent le lendemain de la fête nationale dont le défilé militaire se déroule sur les mêmes lieux le 1er août. Le comité national d’organisation du championnat a en effet assuré que la compétition va se dérouler sur une aire de jeux à l’esplanade du monument comme prévu. Lorsque les choses vont commencer à se mettre en place, la population se rendra véritablement compte du fait qu’il y a un grand événement qui arrive et va s’y intéresser. La Place de l’Amazone étant un lieu très prisé, c’est tout naturellement que la compétition va susciter l’attention et la curiosité des uns et des autres. Le président de la Fédération Béninoise de Pétanque se veut également optimiste. “ Les travaux à proprement dire vont démarrer le 02 août par la mise en place des terrains ”, a indiqué Garba Yaya, président de la FBP lors des échanges.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…