Vous êtes ici :

Sessi d’Almeida, l’autre absent notable

Liste de gernot Rohr_ Guépards du benin
Liste de gernot Rohr _Guépards du benin
Liste de gernot Rohr_ Guépards du benin
Liste de gernot Rohr _Guépards du benin

Le Bénin se prépare à affronter le champion d’Afrique, Sénégal le 17 juin prochain. Mais force est de constater que dans les rangs des Guépards, il manque quelques joueurs cadres dans ce match qui s’annonce décisif. Après Jordan Adéoti, le milieu défensif Sessi d’Almeida n’a pas été convoqué. De quoi diviser encore plus l’opinion publique à propos des choix du sélectionneur.

De Jordan Adéoti à David Kiki en passant par Melvyn Doremus, Gernot Rohr s’est passé de plusieurs joueurs légitimes pour la sélection. Il laisse sur le carreau un certain nombre de forces vives. Mais le cas Sessi d’Almeida est plus préoccupant d’autant plus qu’il n’a pas véritablement de doublure en sélection. 

Un choix incompréhensible 

Gernot Rohr ne s’en est pas caché. Sa vision est claire et il est lui-même ferme dessus : il faut faire de la place aux jeunes joueurs. Mais est-ce un timing parfait de faire jouer des jeunes face à une équipe comme le Sénégal, Champion d’Afrique, encore quand le Bénin joue face à son destin ? Pour bon nombre d’observateurs, il s’agit d’une punition en raison de la polémique liée à l’absence de Sessi d’Almeida lors du dernier rassemblement contre le Rwanda à Kigali. Une absence à la base du manque d’impact physique dans l’entrejeu sur la double-confrontation. «La non-convocation de Sessi d’Almeida reste incompréhensible pour moi. Face au Rwanda, nous avons tous vu qu’il nous manquait un joueur de son profil. Fort, Agressif et capable de casser les assauts adverses. Ça crevait les yeux» nous a confié Yves Sanwan avant de poursuivre : «c’est injuste et contre l’excellence de laisser un tel joueur qui a beaucoup progressé cette saison». 

Un bilan personnel encourageant 

Le caractère combatif de Sessi d’Almeida procure assez d’assurance en club d’autant plus  que Pau FC s’est longtemps reposé sur le milieu de terrain. Preuve en est sa prépondérance dans le système de son entraîneur-chef Didier Tholot. Sur 38 matches possibles de Ligue 2 avec les Palois, Sessi d’Almeida en a joué 35. Il a été titularisé 25 fois  et est entré en jeu dix fois. Malgré un bon temps de jeu cette saison, Sessi D’Almeida reste sur une saison vierge : zéro but et aucune passe décisive. Des statistiques potentiellement expliquées par son rôle de milieu défensif. Néanmoins, il a grandement contribué au maintien de son club en Ligue 2 avec une treizième place couronnée par 47 points. Il a eu un impact positif dans le jeu des «Maynats». Un pilier dans l’entrejeu qui, avec son agressivité, peut casser les lignes nécessaires et favoriser l’orientation du jeu dans l’animation offensive. En coupe nationale, le milieu défensif a joué quatre matchs. L’aventure s’est terminée face au LOSC, en 16ème de finale. 

Les derniers épisodes tumultueux avec la sélection 

Pour le moins qu’on puisse dire, Sessi d’Almeida n’est pas en bon terme avec la sélection béninoise en ce moment. En effet, le Palois n’a plus disputé la moindre minute avec le Bénin depuis 5 matchs. Sa dernière titularisation remonte au 29 mars 2022 contre le Togo où le Bénin avait remporté l’Antalya Cup en Turquie. Après Moussa Latoundji, actuellement adjoint de Gernot Rohr l’avait écarté lorsqu’il assurait l’intérim lors des deux premières journées des éliminatoires de la CAN contre le Sénégal et le Mozambique. Quand bien même il a été convoqué en mars dernier, il a été laissé au banc avant de manquer le voyage à Kigali pour rejoindre son club en raison du décalage du match hors journée FIFA contre le Rwanda. Par ailleurs, l’ancien joueur de Valenciennes FC a un impact dans le jeu des Guépards et sans lui le Bénin est vulnérable. Globalement, en son absence, les faiblesses du Bénin se font ressentir dans la ligne défensive comme offensive. Sur le plan statistique, le Bénin n’a gagné aucun match quand il n’est pas là : 3 défaites et 2 nuls en cinq sorties (3-1 contre Sénégal, 1-0 contre Mozambique, 3-1 en amical contre le Madagascar, 1-1 face au Rwanda à deux reprises). Ce qui laisse entrevoir une Sessi-dependance.

Votre bulletin d’informations…

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…