Vous êtes ici :

Éliminatoires Ligue des champions féminine : le dur apprentissage de Sam Nelly

sam nelly fc
sam nelly fc
sam nelly fc
sam nelly fc

La phase de groupe UFOA B de la Ligue des champions féminin de la Confédération Africaine de Football a pris fin ce vendredi 25 août. L’équipe championne en titre du Bénin, Sam Nelly FC, était face à Delta Queens du Nigeria. En fin de match, l’équipe du Bénin a perdu 2-0. Mais malgré la défaite, les Béninoises obtiennent leur pass pour les demi-finales. 

C’est la deuxième fois que le Bénin tente d’accéder à la Champions League féminine de la CAF sans succès. Tout comme la saison dernière, il se présente à nouveau à quelques pas de l’objectif. Mais les faits ne présagent rien de bon. 

Un bilan famélique 

Logées dans une poule à trois équipes, les Béninoises avaient fait match nul contre l’USFA du Burkina Faso, qui avait perdu 3-0 contre le Delta Queen. Sam Nelly n’avait qu’à terminer la deuxième journée sans encaisser 3 buts pour accéder à la demi-finale. Une mission réussie par l’équipe qui, à défaut d’une victoire ou d’un match nul, a été battue 2-0. Suite à ce résultat, la formation béninoise est deuxième du groupe A avec 1 point derrière l’équipe championne  du Nigeria et obtient son pass pour les demi-finales. Sam Nelly a terminé les matchs de poule avec un match nul et une défaite. 

Des inquiétudes

Des 4 équipes qualifiées pour les demi-finales. Sam Nelly demeure la seule équipe n’ayant pas inscrit un seul but. On constate clairement une carence aussi bien en défense qu’en attaque. Ses statistiques se résument à un chiffre vierge : zéro but en deux apparitions. C’est dire à quel point l’animation offensive béninoise n’a pas été fructueuse. Après avoir réussi à passer le premier tour, Sam Nelly devra maintenant réaliser sa meilleure performance en demi-finale. Si les Béninoises veulent se qualifier pour la finale et participer, par la même occasion, à la Ligue des Champions, elles devront battre Ampem Darkoa. Et, cela nécessite donc un rendement offensif plus convaincant. Seulement, les championnes du Bénin font face à une rude épreuve. L’équipe adverse a déjà montré ses performances lors de la deuxième journée des éliminatoires en battant l’Atletico FC de la Côte d’Ivoire 3 buts à 1. Un résultat positif et une forme olympique dont Sam Nelly peut faire les frais. 

L’impression du déjà vu

Le niveau de jeu de Sam Nelly face à celui des équipes africaines n’est un secret pour personne. Et si elle n’arrive pas à contenir l’adversaire et se montrer dangereuse, on risque d’assister à une autre élimination. En effet, avant elle, Espoir FC avait été éliminé à ce stade de la compétition pour la première participation du Bénin à ces éliminatoires. Et si cela arrive à se reproduire, ce sera un retour à la case départ. Seulement, l’équipe qui représentait le Bénin l’année dernière, avait inscrit 03 buts en phase de poules avant de se voir éliminer en demi-finales. Malgré une performance offensive plus réussie que Sam Nelly cette année, les Cotonoises ont été éliminées. Frederick Hounkponou et ses filles devront donc intensifier leur attaque pour avoir un espoir de qualification pour la finale. Les championnes en titre du Bénin affrontent leurs homologues du Ghana pour les demi-finales. Delta Queen du Nigeria, Leader du groupe A affronte l’Atletico FC de la Côte d’Ivoire.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…