Vous êtes ici :

Stade GMK : Le point de toutes les réparations à effectuer

Stade de l'amitié GMK
Stade de l'amitié GMK
Stade de l'amitié GMK
Stade de l'amitié GMK

Il y a environ un mois, la Confédération Africaine de Football (CAF) a déclaré le Stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou inéligible alors qu’il a été rénové, il y a juste deux ans.  Plus tard, l’instance faîtière de football africain a rendu public la liste des exigences pour que le Bénin ait un stade homologué. 

Cette nouvelle n’a suscité que surprise et colère dans le rang de la population qui a vu 14 milliards dépensés au nom de ce stade pour répondre aux normes de la FIFA. Lequel stade a d’ailleurs été sollicité par plusieurs nations ou clubs qui ont disputé plusieurs matchs sur le territoire béninois. Il a d’ailleurs abrité la Finale de la Coupe de la Confédération en 2021 remportée par Raja Casablanca. Après  la visite d’une mission d’observation de la CAF, il s’avère que presque tout de ce stade doit être revu avant d’être homologué.  Le Bénin disputera donc les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 en Juin en Côte d’Ivoire où il sera face au Rwanda et au Nigéria. 

Ci-dessous, la liste des remarques et recommandations de la CAF.

1- Les environs du terrain de jeu

Terrain de jeu

  • Améliorez les conditions du terrain aux meilleurs standards ;
  • Recommandation d’engager une entreprise professionnelle pour maintenir le terrain.

Éclairage de terrain

  • L’intensité de la lumière du stade est insuffisante et l’éclairage ne couvre pas de manière uniforme les différentes zones du terrain de jeu. Le stade dispose d’un système d’éclairage mais qu’il faut améliorer pour atteindre le lux selon les exigences de la CAF ;
  • Pour les matchs qui ne se disputeront pas pendant la journée et qui se joueront en soirée avec l’éclairage :
  • Un éclairement horizontal minimum de 1200 Lux doit être fourni sur tout le terrain.

2- Équipes et officiels de la CAF

Vestiaire de l’équipe hôte et visiteuse

  • Les vestiaires des équipes ne sont pas aux normes requises ;
  • o Installer des casiers et des sièges modernes, de haute qualité et design ;
  • Il faut faire un branding dans les vestiaires des équipes ;
  • Renforcer la lumière dans les vestiaires des équipes ;
  • Installer sol non-glissant.

Vestiaires des arbitres

  • Les vestiaires des arbitres ne sont pas aux normes requises
  • Installer des casiers et des sièges modernes, de haute qualité et design o Renforcer la lumière dans les vestiaires des équipes ;
  • Installer sol non-glissant.

Bureaux de la CAF

  • Installer des équipements de bonne qualité dans le bureau de la CAF

3- Côté médical

Installations de premiers secours et de traitement pour les joueurs et les officiels

  • Le stade doit être pourvu d’une infirmerie pour les joueurs et d’une infirmerie pour les officiels, chacune dotée de matériels suivants :
  •  Une (1) table d’examen et soins.
  • Médicaments d’urgence.
  • Boîte de petite chirurgie.
  • Respirateur artificiel.
  • Oxygène avec masques de différents calibres / voies aériennes.
  • Attelles (fractures de la colonne vertébrale et des membres).
  • Brancards.
  • Aspirateur.
  • Nécessaires pour une voie veineuse en urgence.
  • Défibrillateur externe automatique.
  • Moniteur cardiaque.
  • Électrodes.
  •  Cathéters veineux centraux.
  • Matériels d’intubation.
  • Matériels d’immobilisation tels que le matelas vide, le plan dur, le collier cervical.
  • Stéthoscope.
  • Tensiomètre à brassard diamètre 10 cm / 66 cm.
  • Torche.
  • Marteau à reflexe.
  • Glucomètre et / ou bandelettes + lancettes pour test de glycémie.
  • Thermomètre digital.
  • Oxymètre de pouls.
  • Capnomètre.

Salle de contrôle antidopage

  • Le stade dispose d’une salle dédiée pour le contrôle antidopage qui est située à proximité des vestiaires des équipes ;
  •  Veiller à ce que la salle de dopage réponde à toutes les exigences de la CAF ;
  • Le stade doit être pourvu d’une salle de contrôle antidopage conforme aux exigences suivantes :
  • La salle de contrôle antidopage doit être située à proximité des vestiaires des équipes. Elle ne doit pas être accessible au public ni aux médias, sauf dérogation spéciale de l’Officier Médical de Contrôle Antidopage ;
  • Elle doit avoir une salle d’attente, un bureau pour l’Officier Médical de Contrôle Antidopage et des toilettes, tous contigus ;
  • La salle d’attente doit faire partie du bureau ou être immédiatement contiguë au bureau de l’Officier Médical de Contrôle Antidopage (une cloison entre les deux zones est aussi acceptable). Elle doit disposer d’un écran téléviseur, d’un réfrigérateur équipé en boissons non alcoolisées dans des bouteilles d’eau minérale scellées, d’une corbeille à poubelle, d’un climatiseur ou d’un ventilateur, des places assises pour au moins huit (8) personnes ;
  • Le bureau du médecin du contrôle antidopage doit contenir une (1) table, quatre (4) chaises et un espace de toilette (adjacent à la pièce ou à la salle elle-même), une (1) armoire à clé, un lavabo et un miroir, deux (2) grandes corbeilles à poubelle, une (1) table pour le matériel de contrôle antidopage ;
  • Les toilettes doivent être immédiatement à côté de la salle de contrôle antidopage, avec un accès privé direct. Elles doivent contenir une toilette assise, du papier hygiénique, un lavabo avec de l’eau courante, un miroir, des serviettes, une corbeille à poubelle, si possible, une douche.

4- Zones réservées aux spectateurs

Entrées et sorties réservées au public

  • La signalisation dans le stade est insuffisante ;
  • Toutes les voies d’accès au stade doivent être correctement signalisées (par exemple au moyen de pictogrammes internationaux) pour guider les spectateurs vers leurs secteurs qui leur sont assignés. Toutes les portes et tous les portails d’entrée et de sorties doivent être opérationnels et clairement indiqués par une signalisation internationale ;
  • L’accès des spectateurs au stade ne répond a aucune norme de sécurité car il n’existe pas des tourniquets moins encore des corridors. Toutes les portes d’accès au stade ne dispose pas de mécanisme pouvant conduire au contrôle du flux des spectateurs à l’entrée ;
  • Le stade doit être équipé de contrôles d’accès électroniques modernes et de systèmes de comptage mécaniques qui permettent d’analyser les données en temps réel et d’empêcher l’utilisation de tickets de contrefaçon et de surpeuplement ;
  • Le stade n’est pas équipé de systèmes de comptage mécaniques ;
  • Le stade n’est pas équipé de contrôles d’accès électroniques modernes.

Centre opérationnel de site (COS)

  • Le COS est mal placé dans le stade ;
  • Le stade doit disposer d’un centre opérationnel de site fonctionnel avec une bonne vue de l’ensemble de l’intérieur dudit stade. Il doit être équipé de moniteurs de vidéosurveillance et d’une fonction prioritaire sur le système de sonorisation en cas d’annonce d’urgence. Il doit être doté de personnel suffisant et servir de centre de commandement et de contrôle de la sûreté et de la sécurité ;

Locaux de premiers secours pour les spectateurs

  • Le stade ne dispose pas des locaux de premiers secours pour les spectateurs parfaitement équipés.

5. VVIP, VIP et zone d’accueil(s)

Places des VIPs et VVIPs

  • Installation d’une barrière devant la première rangée (fibre de verre)

6. Zones réservées aux médias

Zone de travail des médias

  • Le stade ne dispose pas d’une zone de travail des médias.
  • Améliorer les sièges de la tribune VVIP

Tribune de presse

  • Ne répond pas aux normes exigées. Il faut installer de matériaux adaptés à cette zone et de haute qualité ;
  • Dans la tribune de presse, toutes les places assises avec pupitre doivent être munies d’une prise électrique et de prises de téléphone/connexions internet (WI-FI). Les pupitres doivent être suffisamment grands pour y placer un ordinateur portable et un bloc-notes.
  • La Media Tribune devrait être accessible directement depuis le Centre des médias, le poste d’interview flash, la zone mixte et la salle de conférence de presse.
  • Dans la tribune de presse, les places sans pupitre doivent également être fournies.

Salle de conférence de presse

  • Ne répond pas aux normes exigées
  • La salle de conférence doit être aménagée et équipée avec des matériaux de haute qualité ;
  • La salle de conférence de presse doit être équipée d’une plate-forme pour caméras, d’une estrade, d’une boite de branchement centralisée, d’un système de sonorisation, d’une connexion Internet (WI-FI) et de chaises.
  • Cette salle ou partie de salle doit disposer d’au moins cinquante (50) sièges pour les représentants des médias.
  • À l’avant, idéalement près de la porte d’accès principale, une plate-forme avec un bureau et des sièges est nécessaire pour les entraîneurs, les joueurs et le responsable des médias de la CAF.
  • A l’arrière, une plate-forme de caméra 2mx3m et d’une hauteur de 0,5 m sont nécessaires en position centrale pour la caméra principale.
  • Un système audio est requis avec des microphones et des haut-parleurs.

Zone Mixte

  • La Zone Mixte est située à l’opposé du bâtiment des installations des medias, elle doit être dotée selon le règlement stades CAF

Zones réservées pour les photographes

  • Des sièges, des fils électriques, une connexion Internet (WI-FI) et des câbles doivent être disponibles dans la zone des photographes ;

7- Domaine de la télévision et de la radiodiffusion

Positions des caméras

  • Pas de plate-forme principale de caméra fournie dans la tribune au côté Ouest
  • Une (1) plate-forme principale de caméra doit être fournie dans la tribune au côté Ouest. Elle doit être située au centre, à une hauteur au-dessus du terrain, ce qui garantit une qualité d’image optimale.
  • La position de la caméra principale doit être exactement conforme à la ligne de démarcation et être à une hauteur qui forme un angle de 27-35° entre le plan horizontal et le point central.

Positions postes de commentateurs télévision et radio

  • Vérifier les exigences

8- Site d’entrainement

Exigences minimales des sites d’entraînement

  • Le site d’entraînement doit avoir les exigences minimales suivantes :
  • Éclairage avec une capacité minimale de 500 LUX ;
  • Au moins un (1) vestiaire équipé de 23 sièges et casiers ;
  • Un espace de banc équipé de 20 sièges pour les joueurs de réserve et les officiels de l’équipe ;
  • Deux (2) Buts mobiles
  • Un minimum de cinq (5) douches, trois (3) toilettes, cinq (5) éviers et quatre (4) urinoirs ;
  • Une ambulance doit être disponible pour chaque site d’entraînement pendant les séances d’entrainement des équipes ;
  • Clôtures sécurisées autour du site d’entraînement ;
  • Entrées et sorties sécurisées.

9. Hôtels et Hôpitaux

Autres – Remarques générales

  • Des équipements pas aux normes dans plusieurs domaines.
  • Finaliser les travaux de construction autour du périmètre du stade.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…