Vous êtes ici :

IXes Jeux de la Francophonie : Des motifs de satisfaction pour les Amazones malgré l’élimination

Amazones - Jeux de la Francophonie 2023
Amazones - Jeux de la Francophonie 2023
Amazones - Jeux de la Francophonie 2023
Amazones - Jeux de la Francophonie 2023

Le Bénin  affrontait le Cameroun en quart de finale des Jeux de la Francophonie, catégorie Basketball féminin. À l’arrivée, les Amazones se sont inclinées 82-42. Cela marque la fin de leur parcours au cours duquel il y a du mauvais, mais aussi du bon. 

Les Amazones du Bénin ont eu beaucoup de mal à se distinguer au cours de ces Jeux de la Francophonie. Des lacunes qui ont coûté cher face au Sénégal et au Cameroun en quart. Mais tout n’est pas à jeter. Le Bénin a brillé dans certains compartiments, ou du moins, une joueuse a fait parler la poudre. 

Il reste à faire

Le Bénin commence petit à petit à faire son bonhomme de chemin en basketball à l’international. Cette année, il a déjà participé à pas mal de compétitions. Mais à chaque fois, il n’est jamais parvenu à se hisser aux places fortes. À Kinshasa, la tendance est restée la même avec les Amazones. Face aux grandes nations comme le Sénégal et le Cameroun, elles ont été asphyxiées. Non seulement, ces deux équipes ont été largement supérieures, mais le Bénin a été très fragile défensivement. À titre d’exemple, il a perdu avec une moyenne de 174 points concédés contre 71 inscrits, soit 103 points de différence. Sur le plan offensif, un problème se pose. 

Le meilleur match des Béninoises était celui face au Congo. C’est pendant ces 40 minutes qu’elles ont montré toute l’étendue de leur arme offensive (74-52). Mais dans les autres matchs, ça a été très difficile de prendre le large et de riposter. Car en face d’une équipe bien disciplinée et solide, impossible de concrétiser les assauts. Les Amazones ont perdu en moyenne 9 quarts temps sur 12 possibles. Pire, elles ont affiché un  rendement plus faible que la moyenne, soit 10 points marqués par quart-temps. La preuve que le Bénin devra attendre pour avoir sa gloire sur le continent. Surtout, de pouvoir rivaliser avec les autres nations. Mais ces compétitions lui permettront d’évaluer ses compétences techniques pour des jours meilleurs. Et il semble détenir une arme sécrète pour se reconstruire. 

Ramouziath Agbayizo : l’arme secrète 

Ramouziath Agbayizo - Basketteuse béninoise
Ramouziath Agbayizo – Basketteuse béninoise

Si l’offensive des Béninoises n’a pas porté ses fruits, c’est parce que collectivement l’équipe a manqué de dynamisme. Car sur le plan individuel, une joueuse a fait bonne impression. Il s’agit de Ramouziath Agbayizo. Elle est l’arme secrète de l’équipe béninoise. Tout au long de la compétition, elle a réalisé une performance de haute volée en marquant un total de 62 points en trois matchs. C’est près de la moitié des 145 points inscrits par l’équipe. Malgré les défaites de l’équipe, elle a toujours été omniprésente. Ramouziath Agbayizo est l’une des révélations de cette aventure et sa constance est le succès surprenant du Bénin. Meilleure marqueuse, elle a planté en moyenne 13 points par match. Son match de référence a été celui contre le Congo. Pendant ce match, elle a fait exploser les compteurs en marquant 32 points. C’est plus que ses performances contre le Sénégal (13 pts) et le Cameroun (17 pts). Malheureusement, ses performances n’ont pas suffi pour propulser l’équipe à chaque épreuve. Ce qui est sûr, le Bénin détient là un véritable talent pour les années à venir. 

Pour rappel, les Amazones se préparent à affronter à nouveau le Congo dans un match pour le classement 5-8 places. Lors de leur rencontre précédente en phase de groupe, le Bénin avait déjà pris le dessus sur l’équipe congolaise en remportant le match 72-52. Le prochain duel est prévu pour jeudi à 12h15, heure de Cotonou. Les Amazones sont déterminées à répéter leur performance précédente et à se battre pour obtenir une position élevée dans le classement.

Votre bulletin d’informations…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…