Vous êtes ici :

Imourane Hassane : la tour de contrôle 

imourane hassane
imourane hassane
imourane hassane
imourane hassane

Auteur d’une prestation remarquable en Égypte, Imourane Hassane fait un grand pas dans sa carrière. Le Bénin affronte le Rwanda les 22 et 27 mars 2023. À cet effet, l’international U20 a reçu sa première convocation en sélection A. La preuve que le milieu de Loto-Popo a été récompensé pour sa brillante participation à la CAN U20. 

Imourane Hassane entre dans une nouvelle dimension. En l’espace de quelques semaines, il aura à jouer avec les juniors et les seniors, le même mois. Il ne sera cependant pas le seul espoir parmi les seniors pendant la trêve. Rachid Moumini (Ayema FC/Bénin), Rabiou Sankamao (ASPAC, Bénin), Dodo Dokou (Smouha/Égypte) sont les autres juniors qui ont fait un saut digne d’un Guépard en Équipe A. Mais celui de Hassane est plein de mérite. Malgré l’élimination du Bénin à la CAN U-20, il aura été une satisfaction. Son profil « Box-to-Box » sera un atout majeur dans la production offensive comme défensive contre le Rwanda ce mercredi. 

Un fer de lance dans l’entrejeu

Peu connu du public béninois il y a encore quelques semaines, Imourane Hassane s’est mis en valeur par ses prestations quasi-parfaites en Égypte. Des performances qui lui ont valu à deux reprises le prix de MVP. Le premier contre la Tunisie lors de la deuxième journée de la phase de groupe et le second, face au Sénégal en quart de finale. Il a prouvé qu’il est un véritable leader du milieu de terrain. Le joueur de Loto-Popo a été une tour de contrôle au milieu de terrain. Souvent aligné aux côtés de Dodo Dokou, il porte une double casquette. Parfois, il peut avancer pour participer à l’animation offensive de son équipe. Soit, il reste devant la charnière centrale pour couvrir les arrières de Dokou. Pour ainsi dire, il joue parfaitement le rôle d’un « stabilisateur ». Avec Loto-Popo dans le championnat béninois, le schéma est identique. Nous en avons pour preuve sa dernière réalisation en date dans le nul 2-2 du club de la ville côtière contre ASVO lors de la 5e journée de la Super Ligue Pro. 

Imourane Hassane, c’est ce joueur invisible sur le terrain, mais qui donne le tempo dans le jeu. Un pilier dans l’entrejeu qui, avec sa vision, favorise l’orientation du jeu. Il peut casser les lignes si nécessaires. Milieu défensif de nature, il apporte un soutien inébranlable à la défense. Le fait d’être positionné devant les centraux lui donne plus d’assurance. C’est avant tout un atout pour lui d’intervenir en première ligne en cas de perte de balle. Son aisance technique lui permet de s’extirper du pressing adverse. Il peut se démontrer en conservant de nombreux ballons, que ce soit par ses replis ou sa lecture de jeu. Ses relances sont aussi précieuses. 

Si performant, mais si malheureux

Ce qui fait le bonheur des joueurs, c’est d’assurer la victoire après avoir livré un match de haute volée. Une défaite ou une élimination, voire un nul laisse place à un sentiment d’insuffisance. Et ça, Imourane Hassane en a connu tout au long de l’expédition égyptienne. Au sein de l’effectif dirigé par Mathias Deguenon, il s’est imposé comme un titulaire incontournable.  La première étincelle du jeune espoir béninois est apparue lors de la première sortie du Bénin contre la Zambie. Malgré sa prestation, son équipe fait un match nul (1-1). La deuxième journée a été un replay de la première sauf que le score est resté nul et vierge contre la Tunisie. Contre la Gambie et le Sénégal, Imourane Hassane et ses coéquipiers se sont inclinés sur le même score 1-0. 

Des résultats décevants au vu des prestations du joueur formé à l’Académie Poté Joseph qui aurait mérité une bonne saveur. Après un court passage au Maroc avec le SC Chabab, il est revenu dans son pays d’origine où il évolue avec l’un des clubs les plus huppés du championnat. Un nouveau départ qui lui permet aujourd’hui de faire un grand pas et d’inscrire peu à peu son nom dans les annales du football béninois. Une chance pour lui et une occasion peut-être au nouveau sélectionneur du Bénin, Gernot Rohr de redistribuer les cartes. À présent, tous les yeux sont rivés sur lui lors de la double confrontation contre le Rwanda ce mercredi, en espérant qu’il ait du temps de jeu. 

Votre bulletin d’informations…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…