Vous êtes ici :

Explosion des subventions allouées aux fédérations sportives : une part du gâteau pour les sports “Made in Bénin”

Troisième et dernière partie de la série d’articles consacrées aux subventions de l’État béninois aux fédérations sportives au titre de l’année 2023. Après avoir parlé des grands gagnants de l’augmentation des fonds alloués, les sports qui auraient pu mériter mieux, cap sur les sports qui ont vu le jour au Bénin. Koudenvoi analyse la situation de leurs fédérations de tutelle.

Avec l’augmentation des subventions, tous les sports ont vu leurs enveloppes prendre de l’épaisseur. Et les sports typiquement béninois ne font pas exception. Au contraire, ils peuvent même s’en frotter les mains.

Le Tosinmiball et le Tchoukball voient double

Difficile d’espérer mieux pour les fédérations de tutelles de ces deux sports. De 3 millions de Francs en 2022, l’enveloppe passe à présent à 7 millions. Une augmentation de plus de 50%, de quoi donner le sourire aux acteurs de la discipline. Plus important, ils ont à présent plus de fonds à leur disposition pour atteindre leurs objectifs. Démocratiser la pratique de ces sports, cela passe notamment par l’organisation de compétitions de façon régulière aux quatre coins du pays. Avoir un championnat professionnel de meilleur qualité, qui se joue pourquoi pas sur une période plus longue. 

À part ces deux sports, une autre discipline Made in Bénin a été à l’honneur. Nous sommes plus dans le domaine du loisir, il s’agit du jeu “Adji”. Pratiqué de façon officieuse sur le territoire béninois depuis plusieurs décennies, il fait partie des identités culturelles du Bénin. La pratique du jeu Adji est désormais institutionnalisée avec la création de sa fédération. Pour cette année 2023, la fédération a, à sa disposition, la bagatelle de 5 millions de Francs CFA. C’est certes la somme la moins élevée parmi celles octroyées aux fédérations, mais pour un début, c’est loin d’être petit. Des fédérations ont eu des montants moins élevés les années précédentes. Il revient aux acteurs de la discipline de faire leur preuve sur la durée. C’est le facteur qui déterminera l’intérêt qui sera porté aux différents sports.

La problématique au niveau de ces sports 

Si on enlève le football, il y a aux total 34 fédérations sportives enregistrées au Bénin, un chiffre assez colossal. Et ces dernières années, il y a de plus en plus de fédérations qui ont vu le jour. Si d’un côté, c’est toujours bien qu’il y ait une diversité de sport et que leur pratique soit encadrée, de l’autre ça pose un problème. C’est à croire que certaines fédérations sont créées de façon fantaisiste afin de bénéficier de la subvention de l’État et se remplir les poches. Il existe principalement deux cas de figure. Soit ce sont des fédérations de sport qui ne sont presque pas pratiqués au Bénin, ou alors l’on invente de nouveaux sports. 

L’État peut donc se retrouver dans un dilemme. D’une part, il faut combattre cette tendance à créer des fédérations sur un coup de tête. D’autre part, vu qu’il s’agit de sports typiquement béninois, il y a cette importance de les valoriser et aider à leur développement.

Ce qu’il faut retenir

Dans l’ensemble, tous les sports sont sortis gagnants. Cette explosion au niveau des subventions montre l’intérêt porté envers les sports au Bénin. Il y a une prise de conscience en ce qui concerne le potentiel du sport, sa participation au rayonnement d’un pays à l’international. Les enjeux autour du sport sont de plus en plus importants et il est un vecteur de développement. Quant aux différentes fédérations, l’exigence sera plus élevée puisqu’il faudra justifier cet intérêt. Il est aussi important de rappeler qu’une fédération ne doit pas seulement compter sur les subventions de l’État. À elles de rendre leurs sports attractifs et ainsi décrocher des partenariats lucratifs avec des sponsors pour l’organisation des compétitions.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…