Vous êtes ici :

Défaites des écureuils: Fabien Farnolle dézingue ses anciens coéquipiers.

L’ancien gardien des écureuils sort de son mutisme et fait des mises au point. Tout comme les supporters béninois, Fabien Farnolle semble être emporté après les deux défaites en deux journées des écureuils en éliminatoires CAN 2023. Via sa page Facebook, l’ancien gardien des buts béninois a craché des vérités aux joueurs.

«J’avais essayé de le dire avec mes mots après notre défaite en Guinée mais l’énervement et la déception n’avaient pas rendu mon message clair» a-t-il lancé.

En effet, selon Farnolle le groupe des écureuils va mal depuis 2019. «Depuis 2019, plusieurs de nos joueurs font passer leurs intérêts avant la sélection, mènent des Vendettas etc… et sur les réseaux au lieu de se faire petit et repartir au travail»

A l’en croire, ces comportements perdurent malgré les nombreux rappels à l’ordre
«Nous les avons plusieurs fois mis en garde, sanctionnés et tout fait pour les remettre dans l’esprit collectif, ce même esprit qui nous emmenait en quart ou encore permit de gagner contre l’Algérie par exemple, mais, rien ne change. Depuis près 2 ans, les résultats et les prestations montrent au grand jour l’état d’esprit qui règne au sein du groupe !»

Pour l’ancien écureuil, il faudra punir ces comportements qui minent et gangrènent l’équipe nationale avec la dernière rigueur. Il n’y qu’une et une seule solution pour y arriver selon lui
«La seule confrontation qu’il peut y avoir aujourd’hui dans ce groupe, n’est pas les jeunes VS les anciens, mais une guerre contre les comportements égoïstes, l’indiscipline et le manque d’altruisme !»

«Maintenant j’espère qu’une chose, c’est que la chute soit assez haute et fasse assez mal pour pouvoir les remettre sur les bons rails, car il y a encore la possibilité et l’espoir de se qualifier..
Allez les écureuils !» a t-il conclu.

Le Bénin est dernier du groupe L avec zéro unité après deux journées dans ces éliminatoires CAN Côte d’Ivoire 2023.

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…