Vous êtes ici :

Découverte : Charif Adam, le petit qui rêve grand dans l’arbitrage.

Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années. Adam Charif, 19ans est un passionné de l’arbitrage de football sous toutes ses formes. Lors du dernier Championnat National Scolaire à Adjohoun, il a officié 5 matchs dont 1 en tant que principal, 2 en tant qu’arbitre de table et 2 en tant qu’arbitre assistant. Mais son match référence de l’année 2022 reste la finale de la Coupe de l’indépendance du Borgou entre As Al Salam et Massorbou SC. Un match qu’il a dirigé de main de maître en se montrant irréprochable au point de susciter l’admiration du préfet Djibril Mama Cissé et des maires de Parakou et de Nikki, tous présents au stade de Parakou ce soir du 1er août 2022.

S’il n’a officiellement lancé sa carrière qu’en 2020 avec l’obtention du grade de district, le natif de Penelam un village dans la commune de Bassila, entretient déjà un grand rêve. Charif Adam veut devenir arbitre international FIFA et il travaille passionnément son sifflet dans ce sens. Son modèle au plan mondial est Mateu Lahoz, le vétéran arbitre espagnol qui a dirigé la finale de l’ UEFA Champions League en 2021 entre Chelsea Football Club et Manchester City . «J’aime sa manière de discuter avec les joueurs sur le terrain. Quand une faute ne mérite pas une sanction disciplinaire (avertissement ou exclusion), il ne s’approche pas. Quand ça mérite, il sort son carton de loin et il ne laisse aucune faute ni aucun carton passé. Il est très rigoureux» décrit-il son idole.

Parallèlement à l’arbitrage de football, le jeune Charif continue aussi ses études en Anglais à l’Université de Parakou.

Toundé Aliou

Votre bulletin d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…