Vous êtes ici :

Bénin vs Sénégal : les Guépards auront besoin de Cédric Hountondji à son meilleur niveau

cedric hountondji_
cedric hountondji_
cedric hountondji_
cedric hountondji_

Le samedi 17 juin prochain, le Bénin défie le Sénégal pour le compte de la cinquième journée des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Koudenvoi continue de faire le tour des meilleures forces en présence côté Guépards. Après Tosin Aiyegun du FC Zürich, c’est le tour de Cédric Hountondji.

Lorsqu’on parle de la défense béninoise, aussi hermétique qu’elle soit, Cédric Hountondji joue un rôle essentiel en son sein. Mais l’impression qu’il a donné lors du dernier rassemblement n’était pas rassurante. Et sa saison cataclysmique avec Angers ne lui a pas rendu service. 

Une saison désastreuse en club

Le fait marquant de la saison de Cédric Hountondji est une bourde. Un but gag contre son camp dans la défaite 4-2 des siens face à Rennes, condamnant officiellement Angers à la descente en Ligue 2. À environ 30 mètres de son but, le défenseur angevin a choisi de donner le ballon en retrait à son gardien. Il n’était pourtant pas mis sous pression par les Rennais sur cette phase de relance anodine.  Mais il a tellement mal ajusté sa passe que le cuir est parti hors de portée de Paul Bernardoni, avant de finir sa course au fond des filets. Tout au long de la saison, le défenseur béninois n’a été que l’ombre de lui-même. 

L’été dernier, Angers l’a fait venir pour renforcer son secteur défensif après ses prestations remarquables avec Clermont. Mais avec lui, les Angevins n’ont jamais semblé solides défensivement. C’en est là toute la faille de l’équipe d’Angers qui a battu le record de 13 matchs sans la moindre victoire. Mais ses qualités ont fait de lui un joueur clé puisqu’il a eu du temps de jeu plus que n’importe quel autre joueur angevin cette saison. En championnat, il a disputé 36 matchs dont 34 titularisations, mais Angers a encaissé 81 buts, c’est 12 fois plus que les 69 concédés avec Clermont la saison précédente. Avec une descente officialisée, Cédric Hountondji retrouve la Ligue 2 deux ans après sa remontée avec Clermont. 

Dans la tanière des Guépards 

Après cette relégation, Cédric Hountondji pourrait essayer de finir la saison en beauté avec la sélection. Avec ses 18 apparitions, il est aujourd’hui un élément clé dans la charnière centrale des Guépards, accompagné tantôt de Khaled Adenon ou d’Olivier Verdon. Le 17 juin, le Bénin affronte le Sénégal, une dernière échéance d’une envergure colossale et tout comme les autres béninois, Cédric Hountondji a intérêt que l’objectif soit atteint : la qualification pour la prochaine CAN. Ce sera un point positif pour lui sur le plan personnel après un premier parcours chaotique avec Angers. En club cette saison, il a manqué d’agressivité et de détermination. Et c’est sur ces forces qu’il va être utile face à la bande de Sadio Mané, ce samedi au Stade Général Mathieu Kerekou.

Votre bulletin d’informations…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Votre bulletin d’informations…