Vous êtes ici :

Bénin vs Sénégal : Junior Olaïtan plus attendu que jamais

olaitan junior, steve mounié et tosin aiyegun
olaitan
olaitan junior, steve mounié et tosin aiyegun
olaitan

Un peu plus d’un an après son arrivée au Chamois Niortais, Junior Olaitan a montré cette saison qu’il s’est acclimaté à la France. Révélé par Ayema au Bénin, le jeune béninois poursuit sa progression du côté de Niort. Il a mis tout le monde d’accord sur son talent et fait l’unanimité. Sa saison est passée au peigne fin par Koudenvoi à une semaine du match du Bénin contre le Sénégal. 

Junior Olaitan est devenu un des joueurs préférés des supporters niortais depuis qu’il a inscrit ce but audacieux et victorieux à plus de 55 mètres face à Dijon. Un chef-d’œuvre qui a été une éclaircie dans la saison cataclysmique de Niort. Aujourd’hui,  il incarne les espoirs de tout un pays en quête de lumière depuis des années. 

L’éclosion en club 

Durant cet exercice 2022-2023, Junior Olaitan a enfin montré ses qualités. Lors du précédent exercice, l’international béninois (10 sélections, 1 but) a connu quelques difficultés. Débarqué tout droit du Bénin, en janvier 2022, il avait eu du mal à s’adapter. Il n’a disputé que six rencontres en 2021-2022 dont 2 titularisations. Cette saison, il a crevé l’écran avec Niort, en Ligue 2. Sur le terrain, il s’est épanoui à un poste de milieu offensif axial où il a apporté ses qualités de dribbles et de percussion. Le joueur de 20 ans a disputé 33 matchs dont 15 comme titulaire en championnat. Son bilan : 6 buts dont 2 en Coupe de France et 3 offrandes distribuées. Un bilan positif pour une première saison pleine en Ligue 2. Et ce, malgré la relégation de Niort qui a terminé la saison comme lanterne rouge avec seulement 29 points engrangés.

Le fait marquant de sa saison est ce but improbable inscrit face à Dijon. Dans les buts, son coéquipier en équipe nationale, Saturnin Allagbé. Le 03 février dernier, le milieu de terrain avait d’ailleurs fait parler de lui avec une réalisation sensationnelle sur une inspiration géniale. Un lob depuis sa moitié de terrain qui est devenu le but le plus lointain (56,9 m) de l’histoire de la Ligue 2. Une distance record depuis 9 saisons. Bendjaloud Youssouf était celui qui détenait le record (54,9m en 2015) avant lui. Par ailleurs, aucun autre joueur n’avait inscrit un but de près de 50 mètres depuis Lalaïna Nomenjanahary en 2018 en Ligue 2. En cette fin de saison, son but a été nommé pour le prix Juste Fontaine du Plus Beau But en Ligue 2. Il ne sera pas récompensé mais est devenu le cinquième béninois nommé aux trophées UNFP après Cédric Hountondji (2020-2021), Saturnin Allagbé (2018-2019), Fabien Farnolle (2011-2012 et 2016-2017) et Stéphan Sessegnon (2008-2009). 

La patrie l’appelle 

Après une saison positive, il reste une dernière échéance capitale pour le natif de Porto-Novo. Le jeune joueur de 21 ans a été convoqué par Gernot Rohr pour le compte de la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2023. Le Bénin affronte le Sénégal, champion d’Afrique pour tenter de conforter sa deuxième place qualificative pour la grande messe du football africain. C’est un match décisif contre une des meilleures équipes du continent. Équipe face à laquelle Junior Olaitan a ouvert son compteur de but en sélection au match aller. Précieux lors du dernier rassemblement , la présence offensive du Chamois est vivement attendue. Face au Rwanda, il a été impeccable en touchant beaucoup de ballons et étant au cœur du jeu en plus de ses interventions défensives bien maîtrisées. Avec son état de forme, la contribution du milieu de terrain sera indispensable pour déjouer les pronostics face au Sénégal.

Votre bulletin d’informations…

Votre bulletin d’informations…